Forum Fermé

vous pouvez retrouver mors ultima 2.0, repris par kitkat et elyos (avec notre accord ) :

MORS ULTIMA V2

vous pouvez également nous retrouver (almery et ellaenys) sur un tout nouvel univers :
AES SIDHE


Partagez | 
 

 Mon précieux !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jilly Jones
the skinwalker.

avatar

PUCE GAROU A L'ATTAQUE!

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 27/12/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 194
⊰ Fragments d'Ombre : 1608
⊰ Multi-compte(s) : Aucun
⊰ Nom de l'Avatar : Sky Ferreira
⊰ Crédits : Kyo
⊰ Couleur Rp : Blanc
⊰ Origine du Personnage : Metamorphe (loup)

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the skinwalker.

MessageSujet: Mon précieux !!   Sam 8 Aoû - 15:20

La colère. La colère. Elle ronge. Elle bousille. La colère parasite les cœurs. La colère bouffe tout jusqu’à la moindre parcelle de raison. Elle dresse les sentiments les uns contre les autres pour s’allier à son élan de destruction ou d’auto destruction. La poitrine devenait alors un champ de bataille, douloureux et dévasté.  A la fin, il ne restait qu’une hargne pernicieuse, qu’un pilier de rage pour soutenir un corps en perpétuel transformation.  Plus une seule certitude ne persistait et seule une volonté d’avaler tout et n’importe quoi s’essayait à combler le vide laissé par cette guerre inachevée. La colère coulait dans son sang et son entière entité ne vivait plus que grâce à elle.

Cet être de haine et de rage souriait bêtement pour tromper son monde, fracassait sa carcasse dans des idées plus folles les unes que les autres et souhaitait secrètement, et plus que tout au monde, trouver la limite à sa folie grandissante. Pourtant, sans elle, elle ne serait plus rien, juste une loque pitoyable.

Aussi, J.J s’occupait l’esprit pour ne plus penser, ne plus ressentir et seulement agir. Sa tenue puait encore l’alcool d’une soirée trop arrosée. On avait crépi ses pompes de relents liquides et seule une odeur de maquillage accablé maintenait les apparences d’une quelconque féminité. Même pas fatiguée, hurlait son sourire carnassier à la face du monde. Prête à jouer ! Le matin poussait les aiguilles de l’horloge sur une demi-douzaine d’heures. L’heure fatidique où se croisait les fêtards rentrant sagement au bercail et les travailleurs prêts à reprendre leur dur labeur. Fabuleux chassé-croisé, un spectacle que J.J ne manquerait pour rien au monde.

Le regard jonglait d’une tête à une autre, s’écarquillant parfois devant une concurrence nouvelle au fond de ses entrailles. La jalousie se hissait parmi les failles, profitait des craquelures laissées par la rage pour empoisonner un peu plus son cerveau. Sa rage si savamment nourrie et entretenue par des nuits des folies se voyait repoussée par une étrange envie. La jalousie. Tout devenait soudainement bien plus clair à la lumière de cette récente perspective.

La vie n’était qu’une immense course à la possession et si elle restait au bas de l’échelle, ce n’était qu’à cause de son incapacité à se plier aux règles de ce bas monde ! Posséder pour mieux régner, consommer pour mieux ravager l’ennemi et l’adversaire était partout. La force qu’elle avait engrangée grâce à sa transformation ne pouvait que lui servir à devenir le maître absolu. Il lui fallait plus, toujours plus. Cette paire de chaussures ? Non. Ce chapeau ? Non ! Ses magnifiques cheveux blonds ! OUI ! Face à sa tignasse terne et mal coiffée, la soyeuse chevelure d’Anna scintillait telle une cascade de diamants. La clef de son bonheur, la pièce manquante à son cœur… Elle était là, se baladant sur un crâne répugnant, un crâne qui n'était pas le bon. Si seulement, cette beauté devenait sienne, si la louve se muait en princesse de conte de fée, la solitude s’envolerait. Adieu humiliation. Adieu doute. Adieu douleur. Adieu abandon. Plus personne ne l’oublierait. Plus personne ne la laisserait. Plus jamais elle n’aurait honte d’être un monstre. Qui se soucierait de ce qui se trouverait sous cette merveille dorée ?

Sans réfléchir, ignorant la folle furieuse planquant un homme au sol pour tenter de lui voler son slip ou ce qu’il y avait en dessous, J.J emboita le pas à la jeune femme.

« Hey ! » Hurla la métamorphe dans l’espoir que la dite princesse montre sa face de sorcière. Le sourire aux bords des lèvres, le regard pétillant de malice et l’air totalement heureux n’appelaient pas à la méfiance. Se jouer des apparences constituait une seconde nature chez la jeune hippie. « Je crois que vous avez perdu quelque chose. »

J.J remontait à la hauteur de sa proie sans jamais laisser paraître une quelconque animosité de sa part. Méfiance, la sorcière pourrait s’avérer plus dangereuse qu’elle ne le paraissait. La leçon avait été retenue par cette petite tête de linotte. Regardez donc la louve, petite et frêle. Pourtant, une bête immonde sommeillait en elle. La belle et la bête réunies dans un seul et unique corps. Enfin, pour l'heure, elle aurait plus l'air de la belle et le clochard scellés à jamais dans la même enveloppe charnelle. Mais chut... Arrivée à hauteur, la jeune femme tendit la main comme pour rendre quelque chose à Anna. Mais ce fut celle de gauche qui attrapa la tignasse blonde pour tirer vers la mâchoire d’une J.J prête à mordre. Si !!! Même qu’elle pourrait raser cette tête avec les dents ! C’était possible ! Sa mère le lui avait toujours dit, avec un peu de bonne volonté on pouvait tout faire !! Dans d’immondes grognements, J.J sautait pour tenter de se faire plus grande et atteindre le sommet du crâne d’Anna. Pourquoi est-ce qu'elle était si petite, aussi? Elle aurait dû prendre des talons ou mieux, des échasses! L’odeur d’alcool et de vomi présent sur J.J donnerait l’excuse idéale pour ce genre de comportement…

« Comment qu'y faisaient les indiens pour scalper ? AAAAAAAAAAAH noooon tout arracher, tout arracher. Si je les ai pas toi non plus ! »  


Day & Night
Revenir en haut Aller en bas
Anna M. Wetzler
the skinwalker.

avatar

hear me whine

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 23/06/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 321
⊰ Fragments d'Ombre : 770
⊰ Multi-compte(s) : Elyos & Jolynn.
⊰ Nom de l'Avatar : Lily James
⊰ Crédits : Shiya
⊰ Couleur Rp : lightblue
⊰ Origine du Personnage : Métamorphe ; rat.
⊰ Citation : “Quand le navire doit sombrer, les rats sont les premiers à le quitter.”

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the skinwalker.

MessageSujet: Re: Mon précieux !!   Sam 8 Aoû - 18:31

Mon précieux

Tu sors à peine du Joker's Show. La nuit de service a été longue. Trop longue. A force de passer ton temps à dévisager les clients. A jalouser leur têtes, le contenu monstrueux de leurs portefeuilles, leur façon de se déhancher et même le choix de leur vêtements. Tout chez eux te rendait terriblement envieuse. Tu as eu un mal fou à te retenir de leur arracher ce qui tu voulais tien. Mais là t'es fatiguée. En manque d'énergie, tu forces tes prunelles à rester virer sur le sol. Parce que les passants te provoquent le même effet que tes clients. Et tu veux juste rentrer chez toi, pour dormir un peu. Oublier cette sensation qui gronde dans ta poitrine. Tu as dû manger quelque chose d'indigeste aujourd'hui. Ou alors tu manques clairement de sommeil. Ou d'une bonne douche pour te remettre les idées en place. Quoi que ça puisse être, tu as l'impression que tu seras plus en paix une fois chez toi. Tu presses le pas pour rentrer chez toi quelques secondes plus tôt. Parce que c'est toujours ça de gagner.
 
Tu es enfin dans la rue de ton immeuble. Soulagée d'être bientôt à l'écart des étrangers, tu souris bêtement à la façade. Que tu trouves étrangement fades comparée aux autres. Pourquoi les autres bâtiment ont l'air plus frais et plus pimpant que le tien ? Ton sentiment d'injustice est rapidement interrompu. « Hey ! » Tu te retournes instinctivement. Pour découvrir une jeune femme s'approcher de toi. Tu ne peux pas t'empêcher de sentir une pointe de jalousie. Elle a le contact si facile. Jamais tu n'oserais héler quelqu'un dans la rue comme ça comme elle vient de le faire. Non, tu as beaucoup trop de retenu pour ça. Et cette bravoure a le don de te rendre un peu envieuse. Ça serait tellement plus simple d'être moins prise de tête. « Je crois que vous avez perdu quelque chose. » Elle te tend sa main pour te rendre l'objet égaré. En plus elle a une âme charitable. Elle a de la chance. Trop de chance. Pourquoi tu n'es pas comme ça toi hein ? « Merci. »  Ta main se soulève pour attraper ce qu'elle te tend. Tu as dû perdre tes clés ou quelque chose du genre. Ça tient dans son poing, tu aurais pu passer des heures à le retrouver sur le trottoir. Il faudra la remercier avec plus de conviction. Pour le temps de recherche qu'elle t'a épargné. Tant de générosité de sa part te tord les tripes. Pas par dégoût non, mais par profonde envie de lui ressembler. Qu'est-ce qui te prend ? De baver sur une inconnue ? C'est n'importe quoi. Tu n'es pas comme ça. Tu essayes de calmer le torrent de sentiments qui semble vouloir prendre le dessus sur ta personnalité. Néanmoins tu acceptes de montrer un peu de reconnaissance. Plus tard. Mais tu déchantes très vite lorsque tu sens ses doigts s'enfoncer dans tes mèches blondes. Ta tête se rapproche dangereusement de son visage. Assez pour sentir l'alcool qui s'échappe de son haleine. Et il y a quoi d'autre mêler à son souffle ? Du vomi ? Ton odorat de métamorphe en prend un coup. Te donnant la nausée presque immédiatement. Ça t’assomme presque. Assez pour ne pas réagir et te débattre tout de suite. « Comment qu'y faisaient les indiens pour scalper ? AAAAAAAAAAAH noooon tout arracher, tout arracher. Si je les ai pas toi non plus ! » De quoi parle-t-elle ? Elle est complètement folle. Tous tes sens sont en alerte, ta prudence et ton instinct de survie sont affolés. Au point où tu sens ton cœur atteindre un rythme bien trop rapide. Il faut fuir. Immédiatement. Mais vraiment. Genre là tout de suite. Tu ne dois pas traîner dans les parages plus longtemps. Mais d'abord, il faut de dégager de son emprise. Et de ses sales pattes de tarée. Tant pis si tu dois te montrer plus sauvage que tu ne l'es en réalité. Tes mains s'agrippent autour de celle qui te tire les cheveux. Enfonçant tes ongles dans sa chair. Tes pieds essayant de déquiller l’aliénée qui en veut à ta crinière. Mais sa rage doit dépasser la tienne, tu as l'impression de te débattre dans le vide. « Lâche moi sale ... » Tu réussis enfin à atteindre un genou. Et tu profites du peu de desserrage que tu as pu provoquer pour griffer la moindre parcelle de peau que tu arrives à atteindre. Ses doigts lâchent suffisamment prise pour que tu puisses te dégager. Tu titube de quelques pas en arrière quand la force qui te tirait vers elle s'efface. « Mais ça va pas de faire ça ! » T'es facilement craintive et effrayée, mais là, la peur qu'elle t'a foutu force le respect. Tu aimerais tellement pouvoir en faire de même. Si seulement tu arrivais à te décoincer un peu comme elle. Putain, mais tu délires complètement. Tire toi, ça vaut mieux. Et pourquoi tu ne pourrais pas lui demander conseil ? Ou tenter une improvisation ? Pourquoi il faut toujours que tu prennes tes jambes à ton cou ? Alors la jalousie qui te tiraille t'oblige à rester là au lieu de rentrer. Bravo. « Comment tu fais ? Où tu trouves le courage pour t'attaquer aux gens ? » Il faut que tu saches. C'est presque vitale tellement ça t'étouffe de rester dans l'ignorance. Il faut que tu saches bordel ! Alors t’utilises ton pouvoir. Tu imposes ta langue déliée pour la faire parler. Parce que la raison semble t'avoir quitter pour un petit moment.




citizen erased
Break me in, teach us to cheat and to lie, cover up. What shouldn't be shared ? All the truth unwinding scraping away at my mind. Please stop asking me to describe him. For one moment, I wish you'd hold your stage with no feelings at all, open minded. I'm sure I used to be so free. © code : Rose. // quote : Muse  

Revenir en haut Aller en bas
Jilly Jones
the skinwalker.

avatar

PUCE GAROU A L'ATTAQUE!

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 27/12/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 194
⊰ Fragments d'Ombre : 1608
⊰ Multi-compte(s) : Aucun
⊰ Nom de l'Avatar : Sky Ferreira
⊰ Crédits : Kyo
⊰ Couleur Rp : Blanc
⊰ Origine du Personnage : Metamorphe (loup)

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the skinwalker.

MessageSujet: Re: Mon précieux !!   Sam 15 Aoû - 18:24
Sa poupée ! Son joujou en devenir ! Cette soyeuse beauté deviendrait sienne et la bave dégoulinant le long de ses lèvres ne faisait que marquer un peu plus son territoire. Les fils dorés seraient bientôt tous imbibés de cette salive, un détail qui compliquait un peu plus le travail de la métamorphe. Maintenant que sa prise glissait entre ses doigts et ses dents, l’ensemble lui échappait. Et soudain, sa mâchoire se crispa sous la douleur. Cette petite garce venait de lui assener un violent coup dans le genou. Le corps s’affaissa comme une masse informe. Rien à faire. J.J ne lâcherait pas sa proie, jamais. Pire qu’un pitbull, tout ce qui passait entre ses crocs, certes encore humains, n’en ressortaient que mort ou avalé. Aussi, son poids entraina la cible dans sa chute. J.J dessous perdit l’avantage stratégique, malmenée par une furie dont les propos échappaient à la louve. Quel intérêt de toute façon ? Pourquoi J.J perdrait-elle son temps à lire les lèvres de cette greluche qui lui avait volé la chevelure de ses rêves ? Non, qui lui avait volé ses rêves !

Le deuxième choc perturba plus encore l’esprit déjà malmené de la louve. Un besoin impétueux de parler et plus largement de s’exprimer se fit sentir. Et pour comprendre la suite, peu commune, il convenait d’éclaircir un point. L’expression passait le plus souvent par la parole. Seulement, sourde depuis toute petite, J.J communiquait différemment. D’abord, elle avait appris par les signes à entrer en contact avec le reste du monde. Les échanges demeurant compliqués, un des membres de la communauté avait pris le temps de lui enseigner l’art de « parler », par pur mimétisme. Alors qu’un enfant formulait des phrases simples après quelques années de sa vie, J.J ne savait toujours pas prononcer un mot. Encore maintenant, ses propos restaient maladroits, d’une articulation douteuse et souvent approximative. Aussi, lorsqu’elle devait réellement s’exprimer, poussée par une forte émotion ou par un pouvoir surnaturel, sa langue restait muette et son corps entier s’agitait.

Dans un hurlement primaire, le majeur se dressait avec vigueur dans la narine de son adversaire, tirant ensuite l’ensemble sur le côté pour obliger sa cible à basculer. Certes, un mouvement latéral du corps de la louve avait aidé au dégagement. D’un bond, elle se redressait. Sa technique de combat laissait à désirer et la suite ne ferait qu’aggraver sa situation déjà pathétique. Les deux poings se levèrent en direction de sa consoeur métamorphe pour dresser ses majeurs et mimer l’acte sexuel dans un geste vulgaire. Les poings, dont les majeurs restaient levés, partaient en avant pour revenir en arrière dans un bon coup de bassin. La classe... Des grognements accompagnaient chaque mouvement de sa croupe vers l’avant pour appuyer son propos. Véritable danse d’intimidation ou moyen de lui exprimer tout ce qu’elle pensait de sa partenaire de combat, les mouvements desservaient sa cause. Ils ridiculisaient sa posture plus qu’impressionnaient l’ennemi. Finalement, après trois râles, J.J jugea sa prestation peu frappante.  Pourtant, ce besoin de s’exprimer continuait à la tarauder. A croire que le vide intérieur se creusait un peu plus à chaque tentative de communication avec l’extérieur. Cette frustration la perturbait depuis si longtemps. PERSONNE ne la comprenait, jamais. Elle peinait à suivre une conversation. Les mots perdaient de leur sens lorsqu’elle avait le malheur de les pousser dans l’air. Les autres, entre eux, parlaient vite et oubliaient souvent qu’elle mettait plus de temps à analyser une phrase que le commun des mortels. Ce handicap la laissait sur le bas-côté et ses cheveux dorés changeraient tout !

Dans un nouveau hurlement, plus terrifiant cette fois, J.J attrapait son collier d’argent pour tirer brusquement dessus. Le bijou trouva le caniveau sans le moindre ménagement. Libérée, délivrée, la bête arrivait. Un nouveau hurlement la poussait à se focaliser sur sa rage, savamment nourrie par la jalousie grandissante. Ces cris constituaient l’expression la plus pure de ses émotions. Ils signalaient autant son impuissance que la rage qui en ressortait et la violence qui en découlait. Tout bon sens s’envolait, poussé dehors à grands coups de langue déliée. Des années de frustration offraient à son loup la porte idéale pour une transformation. Le garde-fou absent, les crocs commençaient à s’étirer, le dos se courber, les griffes s’agrandir et le poil se hérisser. Sous cette forme, l’adversaire n’aurait pas d’autre choix que de la prendre au sérieux. Fini d’être la douce petite blonde qu’on oublie, la petite chose qu’on utile et qu’on balance, l’handicapée avec qui l’on traine pour faire sa bonne action. Adieu la pitié, bonjour la terreur. Lentement, J.J plongeait dans le côté obscure de la force, cette partie d’elle qui l’effrayait tant depuis des semaines. L’instinct du loup effacerait tout, ses doutes, ses craintes, ses regrets, sa tristesse latente et son impuissance à les combattre. La colère avait terminé son office. Elle avait fait place nette à la nouvelle J.J, à la louve. Les grognements du loup. Voilà, c’était exactement ça qu’elle avait à dire. Donne ou je te bouffe. Ce que ne prévoyait pas J.J ne tarderait pas à arriver. Si Anna se transformait à son tour, les magnifiques cheveux s'envoleraient. La frustration risquait alors de prendre de court la louve. Mais inutile de parler du futur, là ou le présent demeure encore incertain.


Day & Night
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mon précieux !!   
Revenir en haut Aller en bas
 

Mon précieux !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Campagne "Royaume des Cieux"
» Présentation Cieux Orageux [FINI]
» Et je m'envole vers d'autres cieux !
» Discussion dans les cieux
» S'envoler vers d'autres cieux [Elrond]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS . ULTIMA :: Autres-