Forum Fermé

vous pouvez retrouver mors ultima 2.0, repris par kitkat et elyos (avec notre accord ) :

MORS ULTIMA V2

vous pouvez également nous retrouver (almery et ellaenys) sur un tout nouvel univers :
AES SIDHE


Partagez | 
 

 Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ellae'nys S. d'Almeryan
administratrice ☘ evil queen.

avatar

SIN EATER
i'm a bitch, i'm a lover, i'm a child, i'm a mother. i'm a sinner, i'm a saint, i do not feel ashamed. i'm your hell, i'm your dream, i'm nothing in between.

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 11/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 3800
⊰ Fragments d'Ombre : 3563
⊰ Multi-compte(s) : E. Leith De Santys.
⊰ Nom de l'Avatar : Olivia Wilde.
⊰ Crédits : Rose.
⊰ Couleur Rp : Darkred.
⊰ Origine du Personnage : Reine des Chimères ☘ Sin Eater.
⊰ Citation : “The smell of her hair, the taste of her mouth, the feeling of her skin seemed to have got inside him, or into the air all round him. She had become a physical necessity.” ☘ G. ORWELL. 1984.

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administratrice  ☘  evil queen.

MessageSujet: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   Sam 23 Mai - 1:34
don't forget to breathe
ft. dante && ellae'nys
Avoir plus de deux millénaires d'existence, c'était une chose. Seulement, cela ne voulait pas dire qu'on était à toute épreuve. L'immortalité avait ses limites, et pour Ellae'nys, cela se caractérisait, le plus souvent, par une accumulation brute et non négligeable de péchés. On pouvait parler de surtension, ou de surcharge, que cela ne suffisait pas à justifier entièrement son état. Elle était entre deux eaux, deux rives d'existence. L'une était son enfer et l'autre son paradis. Le tiraillement de chaque péché voulant prendre le dessus sur un tout était sublimé par un calme engendré par  la cacophonie intrusive ancrée dans son esprit. En somme, toute l'énergie de la Sin Eater passait dans l'assimilation de cette masse immatérielle qu'elle avait ingérée afin d'éclairer sa lanterne quant aux évènements récents.

Et c'était ainsi qu'elle s'était retrouvée dans les bras de l'Alpha. Contre lui, elle était en confiance. Avec lui, elle n'avait pas besoin de lutter afin de se tenir debout, droite et fière. Dans ses bras, elle pouvait laisser transparaitre cette faille que peu de personne avait l'occasion d'entre-apercevoir au cours de leur existence. Contre Dante, elle était la Sin Eater avant d'être la Reine. D'ailleurs, la Chimère se laissait porter à l'extérieur du lieu jusqu'à ce qu'il lui fasse retrouver terre. Les talons claquant contre l'asphalte avaient l'effet d'une vague électrique qui remontait lentement le long des jambes d'Ellae'nys jusqu'à atteindre finalement le sommet de son crâne. Debout, elle jetait un regard circulaire sur les alentours avant de finalement se focaliser sur le Métamorphe à sa question. Un hochement de la tête suffisait à lui répondre tandis qu'elle enchainait juste après.

« Ca va aller. » Qu’elle murmurait.
Sa voix lui semblait lointaine, blanche, étrangère tandis qu'elle fronçait sensiblement les sourcils. S'extirpant de son brouillard, elle avait un moment de flottement jusqu'à se rendre compte que les chiens arrivaient. Les chiens. D'accord. Ils allaient devoir courir ? C'était une excellente nouvelle.. Ou alors, pas du tout. Jouant la carte du tout pour le tout, la Reine inspirait profondément en fermant les yeux afin de canaliser le capharnaüm qui la parasitait. Se transfigurant en énergie brute, les péchés éclairaient le regard de la d'Almeryan qui semblait soudainement plus alerte. Prenant ainsi la main de Dante, elle suivait le mouvement sans le moindre mal, accélérant même le pas.

Une fois arrivée à distance, l'énergie la quittait tandis qu'elle retombait dans un état second. « Je vais avoir besoin de repos alors.. Si je m'endors, c'est nor.. » mal ? Surement, puisqu'elle finissait par basculer dans le sommeille sans crier gare. Dante allait avoir l'occasion de la raccompagner et.. C'était à peu près tout ce qui allait être possible avec une Ellae'nys vidée de son énergie.


♦♦♦

Quelques jours étaient passés depuis la visite de l'entrepôt, et Ellae'nys n'avait pas eu de nouvelles de Dante. Si en temps normal, elle n'aurait pas eu matière à s'inquiéter, ou ne s'y serait pas intéressé réellement (surtout dans le cas d'une autre personne, à vrai dire), avec l'Alpha, c'était une autre histoire. Ils avaient prévu de partager leurs conclusions, de parler et dans le fond, la Sin Eater avait simplement souhaitée le revoir. Or, rien de tout cela ne s'était produit. Elle s'était retrouvée face à un mur, un silence radio qu'elle avait détesté, et cela avait grandement entaché son humeur. Exécrable avec son environnement autant personnel que professionnel, elle avait fait subir son humeur orageuse afin de distiller cette boule de frustration qui s'était installée au fin fond de ses entrailles.

Et puis, finalement, elle avait pris le taureau par les cornes. Agir était souvent la meilleure des solutions à un problème. Si l'effet de surprise n'était pas envisageable chez l'Alpha, la Reine avait décidé de jouer une autre carte. Elle avait découvert que le Hartgreave était un client de la Madhouse.. Ce qui lui donnait une raison pour l'approcher. Fondée ou non, ce n'était pas important. L'essentiel résidait dans le fait qu'elle devait se retrouver en face du Métamorphe.

Prenant alors la direction de Yorkville, Ellae'nys avait rapidement trouvé les bâtiments de l'entreprise pharmaceutique. Ayant préalablement prit rendez-vous, la d'Almeryan avait demandé à ce que son seul son statut de propriétaire de la Madhouse apparaisse dans l'intitulé de l'entrevue sur l'organizer du PDG. Ainsi, elle était certaine qu'il la recevrait sans s'attendre à la voir.. S'il ignorait tout de son emploi. Dans le cas contraire.. Elle irait lui hurler dessus directement chez lui. Pour une fois, la Reine avait opté pour la fourberie avant d'user de la violence impulsive dont elle faisait souvent preuve.

Entrant dans les locaux aseptisés, Ellae'nys contrastait avec l'ambiance très neutre, froide. Perchée sur ses hauts talons, elle arborait une robe rouge rubis. Cette dernière, relativement courte ne franchissait pas la limite du bon goût, tandis que ses longs cheveux bruns cascadaient dans son dos. Vêtue ainsi, relativement simplement tout en gardant une prestance dont elle ne voulait pas se défaire, la Reine cheminait au travers du labyrinthe pro-médical afin d'arriver devant la secrétaire de Dante. Dardant cette dernière d'une œillade critique, son regard glissait de pieds en cape, sur la silhouette de la jeune humaine tandis que le regard bleu d'eau se faisait plus intense. Jalousie. Elle détestait ce péché.

« Bonjour. J'ai rendez-vous avec  Monsieur Hartgreave. Ellae'nys d'Almeryan, PDG de la Madhouse. » La secrétaire observait longuement Ellae'nys avant de finalement décrocher son regard de la Reine et de se lever afin de la guider jusqu'à la fameuse porte du bureau tant convoité. Deux coups contre la cloison, et une ouverture discrète, la jeune humaine annonçait l'arrivée du rendez-vous de 15h de Dante. Dans l'encadrement se présentait ainsi la Sin Eater tandis qu'elle passait le seuil du bureau afin d'entrer dans l'espace de travail. « Bonjour Dante. » Qu'elle lançait finalement, sereine, le regard accroché au sien avant de finalement couler en biais vers la secrétaire qui finissait par disparaitre en refermant la porte.

Quelques pas de fait, Ellae'nys s'arrêtait devant le bureau. « J'ai dû ruser pour avoir un rendez-vous avec toi. Je suis certainement de la vieille école, mais est-ce que ça ne devrait pas être l'inverse ? » Une esquisse de sourire se dessinait à la commissure des lèvres de la Reine tandis qu'elle faisait de nouveau quelques pas pour mieux s'arrêter non-loin du Métamorphe. « Je pourrais presque croire que tu m'évites, ce que je trouve plutôt étonnant, dans le fond. Pas que cela ait a voir avec mon orgueil mais bien plus parce que.. J'aimerais en connaitre la raison. » A ses paroles, son sourire laissait place à une mine bien moins réjouit tandis qu'elle venait s'appuyer contre le bureau de l'Alpha, assise à demi dessus. « De plus, nous avions prévu de discuter de nos conclusions concernant l'entrepôt.. Ce qui n'est pas rien, me semble-t-il. » A son regard, cela semblait, même, extrêmement important. Essentiel.  





Revenir en haut Aller en bas
Dante L. Hartgreave
administrateur ♦ lux aeterna.

avatar

The best Fighter is never Angry

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 12/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 1936
⊰ Fragments d'Ombre : 2849
⊰ Nom de l'Avatar : Sebastian Stan
⊰ Crédits : Blood
⊰ Couleur Rp : Brown.
⊰ Origine du Personnage : Métamorphe Loup - Alpha.
⊰ Citation : « You know what the issue is with this world? Everyone wants a magical solution to their problem, and everyone refuses to believe in magic. »

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administrateur  ♦  lux aeterna.

MessageSujet: Re: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   Sam 6 Juin - 18:18
I Love you but I Can't
« Dante&Ella »

Dante l'avait gardé dans ses bras jusqu'à rejoindre sa voiture, envers et contre tout, il la protégerait tant qu'elle ne pouvait le faire elle-même. Puis, sans vraiment réfléchir, il l'avait ramené chez elle, utilisant ses clefs pour pouvoir la déposer sur son lit. Il était resté quelques minutes à la regarder et dans un sens, il cherchait sans doute un moyen de lui dire au revoir. Il n'allait pas pouvoir se battre contre sa soeur pour pouvoir être avec Ella, il en avait conscience, comme il avait conscience du prix qu'il avait dû payer pour la libérer. Ses sentiments ne l'aidaient pas à penser logiquement, il écoutait son coeur quand il était à ses côtés et visiblement, c'était mal. Mal parce qu'il était l'Alpha, mal parce qu'il avait des responsabilités. Alors, sans lui laisser le moindre mot, il était parti et avait joué l'autruche des jours durant. Soit, il avait continué à faire ses investigations sur ce qu'il s'était passé mais il s'était dit qu'il enverrait quelqu'un pour faire un résumé de ses découvertes à la reine.. histoire de ne pas avoir à lui donner la moindre explication sur la distance qu'il employait.

Mais ce jour-là, il n'avait pas eu le temps de choisir quelqu'un pour lui faire un pseudo rapport, quelque chose qu'il avait promis mais qu'il n'avait pas pu mettre en oeuvre. Entre les enquêtes et ses deux entreprises à faire fonctionner, il se retrouvait très souvent débordé. D'ailleurs, le matin même, il avait rejoint BioPharma pour un conseil d'administration qui risquait bien d'être long. Certains des membres de la commission voulaient lancer une OPA hostile envers un concurrent, ce que Dante n'approuvait pas. Il avait vérifié les chiffres, il avait bien potassé son sujet et considérait que l'entreprise était un gouffre à argent. Son conseil avait décidé donc de faire une réunion sans lui signifier les ordres du jour et il était arrivé comme un cheveu sur la soupe. Il avait donc pris son temps pour remettre à leur place certains des vieux qui étaient là, avait apposé son veto et en avait viré deux.

Il lui restait donc plus qu'à remplir la paperasse habituelle. Mais Dante n'aimait pas les papiers, alors il faisait tout mais rien en rapport avec les signatures qu'il devait apposer sur les documents. Il regardait son ordinateur, surfait sur internet, jouait à des mini-jeux, regardait le mur, la fenêtre derrière lui, jouait avec son stylo mais ne signait rien. Il soupirait aussi, souvent d'ailleurs. Sa secrétaire venait lui rendre visite de temps en temps pour lui apporter un café, une boisson, son sourire et son charme.. après tout, il avait été déjà marié à une employée, pourquoi pas une deuxième ? Il fallait croire que l'argent pouvait attirer bon nombre de personne. Ce ne fut qu'au moment où il s'était enfin décidé à travailler qu'on lui signifia que son rendez-vous était là. Il avait oublié et s'empressa de regarder son agenda pour se rafraîchir la mémoire. D'habitude, c'était Odalys qui venait, mais là, le grand patron s'était déplacé.

Quand la porte s'ouvrit, il releva les yeux de sur son ordinateur et il eut un sacré moment d'arrêt en reconnaissant Ella. Fronçant les sourcils, il regarda une nouvelle fois son agenda puis en revint à Ella avec une expression d'incompréhension. Elle avait dû ruser ou elle était vraiment le patron de l'entreprise de publicité ? Il n'en avait pas grand chose à faire pour l'instant, il ne savait tout simplement pas quoi lui répondre. L'autruche, il savait faire, mais donner des explications, c'était une tout autre histoire. Sans se lever, il fit tourner son siège pour suivre la progression d'Ella, passant une main gênée dans ses cheveux comme s'il cherchait à trouver un bobard pour lui répondre. « Je comptais t'envoyer quelqu'un, je n'ai pas eu le temps. » C'était tout ce qu'il avait réussit à lui dire : qu'il comptait lui envoyer quelqu'un. Par ailleurs, il se mit à fuir quelque peu son regard en cherchant une accroche dans la pièce sans forcément y arriver. « Je t'aurais appelé. » Une possibilité, un mensonge, une croyance, cela pouvait être tout et n'importe quoi mais il comptait bien continuer à garder ses distances pour l'heure.

« On m'a fait comprendre qu'il serait judicieux, pour nous deux, de garder certaines distances. Nous avons tous les deux des responsabilités et des buts différents, mêler notre vie privée et ce que nous sommes, ce n'est pas une bonne chose. » Il avait presque l'impression d'entendre la voix de sa soeur, lui rappelant les choix qu'il avait fait pour elle sans se soucier de ses conséquences. Mais il était certain que sa résolution était encore bien fragile. Il était l'Alpha, il avait des responsabilités, il n'avait pas le droit d'entretenir une relation avec la reine des Chimères. Il se le répétait sans cesse, encore et encore, sans arriver à détourner son regard de celui de la Sin Eater. « Ne rend pas les choses plus difficiles qu'elles ne le sont. »




« Il n’y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai mystère du monde est le visible, et non l’invisible. » - Oscar Wilde  

Revenir en haut Aller en bas
Ellae'nys S. d'Almeryan
administratrice ☘ evil queen.

avatar

SIN EATER
i'm a bitch, i'm a lover, i'm a child, i'm a mother. i'm a sinner, i'm a saint, i do not feel ashamed. i'm your hell, i'm your dream, i'm nothing in between.

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 11/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 3800
⊰ Fragments d'Ombre : 3563
⊰ Multi-compte(s) : E. Leith De Santys.
⊰ Nom de l'Avatar : Olivia Wilde.
⊰ Crédits : Rose.
⊰ Couleur Rp : Darkred.
⊰ Origine du Personnage : Reine des Chimères ☘ Sin Eater.
⊰ Citation : “The smell of her hair, the taste of her mouth, the feeling of her skin seemed to have got inside him, or into the air all round him. She had become a physical necessity.” ☘ G. ORWELL. 1984.

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administratrice  ☘  evil queen.

MessageSujet: Re: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   Lun 15 Juin - 21:26
When a tornado meets a volcano
ft. dante && ellae'nys
Entrée dans ce bureau, le regard océan de la Sin Eater avait frappé de plein fouet la secrétaire. Parce que sur le palais d'Ellae'nys avait fleurit toute l'envie de l'humaine, et en réponse à ce péché, la jalousie lui avait fait écho. Au travers du voile de la bienséance avait brillé la lumière malheureuse de la vérité. Les intentions de la jeune femme avaient semblés claires à la Reine qui n'avait apprécié le fait que ce vautour rôdait autour de Dante. Ressentant une soudaine envie d'encastrer sa jolie frimousse dans un mur, elle s'était plutôt préservée du moindre geste, jusqu'à se décider à prendre la direction du PDG.

Ruser.
Ruser, ce n'était pas vraiment le genre de faits et gestes qu'affectionnait particulièrement la Souveraine, surtout lorsqu'il était question d'aller à la rencontre de l'Alpha. Après tout, ils s'étaient enfin retrouvés, alors pourquoi s'éviter après tant de temps ? Tant d'opportunités manquées ? C'était une question qui tenait à cœur à la d'Almeryan qui contournait le bureau afin de s’installer contre son coin. Les jambes croisées, elle calait son talon contre son mollet tandis qu'une main s'agrippait contre le meuble. Le visage penché sur le côté, elle observait longuement le Métamorphe. Hormis le fait qu'il eut été plus séduisant qu'hier et bien moins que demain, il semblait également particulièrement gêné. Gêné de la voire. Pourquoi ? C'était tout bonnement incompréhensible pour la Chimère qui haussait un sourcil tandis qu'elle était frappée par le semi-mensonge qu'il lui servait sur un plateau d'argent. Il la connaissait pourtant, il la connaissait et savait que ce genre de subterfuge ne passait pas.

« Un demi-mensonge est un peu comme un verre à moitié plein, on y voit la vérité que l'on veut bien y voir. Mais je ne t'apprends rien, n'est-ce pas ? » Qu'elle lâchait avec l'esquisse d'un sourire désolé. Comment pouvait-il lui jouer une telle sérénade alors qu'il connaissait de quel bois était fait la Sin Eater. Se redressant légèrement, Ellae'nys était soudainement frappée de mutisme tandis que la conviction vacillante de Dante la prenait la gorge. Décroisant les jambes, elle se relevait tandis qu'elle tournait les talons en lançant une main en l'air, signe qu'il pouvait laisser tomber sa recherche acharnée d'excuses. Elle était bien trop dépitée pour chercher le vrai du faux, et surtout se laisser prendre à un jeu qui semblait la dépasser.

Et puis finalement.. L'explication tombait. De dos, la Reine des Chimères semblait se tendre brutalement. Rigide, le dos bien droit, elle ressentait la brulure fugace de cet élan de colère qui lui rongeait l’échine.

On lui avait fait comprendre que.. Fait comprendre. A lui. Lui, le Loup deux fois millénaire. Comme elle. Lui.. L'Alpha. Décidemment, leur entourage était une véritable plaie, à l'un comme à l'autre. Faisant claquer ses talons contre le sol trop propre du bureau, la Reine pivotait sur ses appuis afin de porter une attention orageuse sur le Métamorphe. « On t'as fait comprendre que.. Que quoi ? Non mais c'est une blague ? Qui est l'Alpha dans cette pièce ? » S'avançant vers Dante, elle s'arrêtait finalement devant son nez, se penchant afin de réduire la distance qui les séparait. Les mains posées sur les accoudoirs de son siège, elle plongeait son regard au fond du sien avant de reprendre, nimbée d'un calme qui dissimulait clairement la tempête qui faisait rage au fin fond de ses prunelles trop claires. « Sais-tu quelle a été ma réaction lorsqu'on m'a fait comprendre que je ne devais pas t'approcher, parce que tu me détournerais de mon rôle de Reine ? J'ai envoyé au diable mes Ténèbres. Je lui ai arraché son titre, son héritage et je l’ai jeté à la rue, sans rien. Parce qu'il n'avait pas à douter de sa Reine, il n'avait pas à juger de ce qui était bon ou non pour moi. Parce que j'étais son autorité suprême et qu'il n'avait aucune prise sur les décisions que j'étais apte à prendre lorsque cela te concernait. » Détachant ses mains des accoudoirs, Ellae'nys se redressait en croisant les bras. « Notre rôle ne nous définit pas entièrement, il n'est qu'une part de ce que nous sommes. Il ne faudrait pas l'oublier. Moi, je ne veux pas l'oublier. Et toi ? »

La question était simple, et surtout, elle était posée. Faisant quelques pas afin de s'éloigner, la Sin Eater ne retenait pas ce soupir qui passait l'orée de ses lèvres tandis que son visage signait à la négative. « Je ne rends pas les choses difficiles, je fais partager mon point de vue. Et s'il ne te plait pas, il faudra me jeter hors de ton bureau. Ce qui implique qu'il te faudra me regarder, m'approcher et me toucher. Ce à quoi tu sembles renoncer. » Qu'elle murmurait avec amertume. Comment pouvait-il renoncer aussi facilement ? Elle, elle ne le pouvait pas. Elle ne le voulait plus. « Je ne veux pas renoncer. Je l'ai fait hier et j'ai passé plusieurs vies à le regretter.. Et crois-moi lorsque je te dis qu'il ne fait pas bon vivre lorsqu'il faut traverser les âges avec des regrets. » Blanc. « Alors c'est pour ça qu'aujourd'hui, lorsque je pense et parle de toi, je te donne la définition même de l'âme sœur. »

Ellae'nys ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas comment il en était arrivé à écouter une parole, un discours ou une argumentation quelconque visant à les séparer. Parce qu'elle savait qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, qu'ils étaient des âmes sœurs enfin réunit par la destruction d'un monde, de son monde.






Revenir en haut Aller en bas
Dante L. Hartgreave
administrateur ♦ lux aeterna.

avatar

The best Fighter is never Angry

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 12/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 1936
⊰ Fragments d'Ombre : 2849
⊰ Nom de l'Avatar : Sebastian Stan
⊰ Crédits : Blood
⊰ Couleur Rp : Brown.
⊰ Origine du Personnage : Métamorphe Loup - Alpha.
⊰ Citation : « You know what the issue is with this world? Everyone wants a magical solution to their problem, and everyone refuses to believe in magic. »

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administrateur  ♦  lux aeterna.

MessageSujet: Re: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   Sam 20 Juin - 23:12
I Love you but I Can't
« Dante&Ella »

Il avait essayé de trouver une parade à son silence radio mais il savait secrètement que cela ne fonctionnerait pas. Ella n'était pas une abrutie finie qu'il pouvait manipuler à sa guise, elle savait lire dans son jeu et ce, depuis le premier jour où ils s'étaient rencontrés. Il n'avait aucune envie de se battre avec elle sur les raisons de son silence, sur les raisons de son retrait. Il était vrai que les choses étaient compliquées, il lui avait bien fait comprendre qu'il ne voulait plus la perdre, pour mieux la mettre à l'écart par la suite. Un comportement idiot et surtout incompréhensible. Mais voilà, elle n'avait pas toutes les cartes en main pour comprendre son choix, pour mieux visualiser l'ensemble de la situation. Au fond de lui, il y avait toujours cette voix qui continuait à lui hurler ce qu'il avait fait pour la sauver elle. Baissant une nouvelle fois les yeux, il ne montrait pas un signe de soumission mais plutôt de réflexion. Il cherchait un moyen de lui expliquer sans qu'elle ne sorte de ses gonds.

Ne retenant pas un soupir, il s'enfonça dans son large fauteuil en remontant une main à ses lèvres. Il l'observait et ne la lâchait plus des yeux. Il n'aimait pas le ton qu'elle employait à présent, comme si elle voulait lui rappeler ce qu'il était, un peu comme l'avait fait sa soeur. Y'en avait franchement marre de lui rappeler son rôle à tout bout de champ, comme si être Alpha définissait entièrement sa vie, son oeuvre. Grimaçant, il détacha ses doigts de ses lèvres pour balancer sa main dans les airs de droite à gauche. « Je sais très bien qui je suis, inutile de me le rappeler. » Il laissait tomber sa main quand elle se rapprocha de lui, penchée dans sa direction. Il avait droit à une magnifique vue sur le décolleté de la Reine et il ne se priva pas pour y jeter un coup d'oeil avant de remonter à ses yeux. « A t'entendre, je devrais faire exactement comme toi parce que tu as agis ainsi, donc ce serait la meilleure méthode pour gérer ce problème. » Ella n'avait pas la science infuse, elle n'avait pas la tête d'un saché de thé. « Il te manque des éléments. » Beaucoup d'éléments. Sauf qu'il s'était juré de ne rien lui dire parce qu'il ne voulait pas qu'elle lui soit redevable de quoique ce soit.

Il ne renonçait pas, il ne baissait pas les bras, mais il avait besoin de temps pour réussir à tout agencer correctement. Enfin, il le croyait. Il avait simplement dit à sa soeur que si son rôle d'Alpha devait définir ce qu'il était, il allait dissoudre la Meute et il le pensait vraiment, c'était un projet qui lui tenait à coeur. Ainsi, il allait pouvoir voir sa fille plus souvent et fréquenter qui il souhaitait, quand il le souhaitait. La Meute l’enchaînait parce qu'elle ne fonctionnait pas comme la Cour Chimérique, loin de là. « Sais-tu comment l'on devient Alpha ? » Elle semblait ne pas le savoir ou l'oublier. « En tuant l'Alpha en place, c'est ce que j'ai fais pour prendre possession de la Meute du Wessex avant de la ramener à Toronto. » Elle devait donc savoir où il voulait en venir, lentement mais sûrement. « Dés qu'un Alpha montre le moindre signe de faiblesse, le second de la Meute, ou d'autres encore, n'hésitent pas. J'ai mis du temps à faire en sorte que la Meute me fasse confiance, qu'elle me respecte et me considère comme indispensable à sa survie. » Serrant les lèvres, il fit glisser son regard en direction de la fenêtre de son bureau. Il n'avait pas oublié la manière dont elle l'avait qualifié et bien sûr qu'il la considérait aussi comme son âme soeur, mais si sa vie était aussi simple, il l'aurait su depuis longtemps.

« J'ai vendu la Meute à Bêl. » Une révélation, un coup brutal, quelque chose que l'on aurait jamais cru de lui. Vendre ses pairs, sa famille, son héritage, ceux qui lui faisaient confiance.. et à un Archidiable. Le nom de ce dernier devait donc sonner dans la mémoire d'Ella.. et pas en bien. « Cinquante ans. C'est le temps que tu as passé à Avernus, n'est-ce pas ? » Plongeant ses yeux bleus dans ceux d'Ella, il pencha la tête de côté. « Cinquante trop longues années avant qu'une rumeur ne vienne courir à mes oreilles.. celle d'une Reine qui avait été jetée de son royaume et qui était devenue l'esclave des Diables. Je me suis renseigné, et quand j'ai su que tu étais retenue à Avernus, j'y suis allé. » Il n'avait pas le choix, il devait lui raconter pour qu'elle comprenne son choix, pour qu'elle comprenne le pétrin dans lequel il s'était mis. « J'ai rencontré Bêl et je lui ai demandé de te laisser partir. Il a ris. » L'Alpha eut un sourire amer à ce souvenir. « Il m'a demandé ce que je pouvais lui offrir en échange de ta vie. Je lui ai répondu que je lui donnerais la mienne. » Haussant les épaules, il reprit toujours aussi calmement. « Elle ne lui suffisait pas, il m'a alors proposé un contrat stipulant que je lui appartenais ainsi que ma Meute; qu'à un moment opportun, il viendrait chercher son dû; que nous aurions à nous battre dans la Guerre de Sang. J'ai accepté et il t'a laissé partir. »

Il avait brisé la confiance de sa Meute pour elle, il avait vendu ses amis et même sa soeur pour elle. Si jamais la Meute apprenait ce genre de choses, Dante risquait vraiment gros.. car il était celui qui avait signé le contrat et s'il n'existait plus, la Meute était libre de tout mouvement. Il était l'attache, la faiblesse du contrat. « Si la Meute apprend ce que j'ai fais, elle voudra ma peau.. et Lorcan est déjà au courant, ainsi que ma soeur. Ce n'est pas que je ne veux pas être avec toi, mais tant que la Meute existe, c'est ma tête qui se trouve sur un plateau. Alors.. j'ai décidé de la dissoudre. » Encore une nouvelle.. il fallait croire qu'il avait beaucoup de choses à lui dire mais qu'il n'avait jamais trouvé les mots, l'opportunité de lui dire. Ou alors, c'était aussi pour cela qu'il n'avait pas cherché à prendre contact avec elle toutes ces années. « J'ai besoin de remettre de l'ordre dans tout ça et Raven n'a pas attendu pour me rappeler la vente de la Meute quand je lui ai parlé de toi. » Et il vendait sa soeur aussi, il était doué dans la vente Dante !




« Il n’y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai mystère du monde est le visible, et non l’invisible. » - Oscar Wilde  

Revenir en haut Aller en bas
Ellae'nys S. d'Almeryan
administratrice ☘ evil queen.

avatar

SIN EATER
i'm a bitch, i'm a lover, i'm a child, i'm a mother. i'm a sinner, i'm a saint, i do not feel ashamed. i'm your hell, i'm your dream, i'm nothing in between.

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 11/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 3800
⊰ Fragments d'Ombre : 3563
⊰ Multi-compte(s) : E. Leith De Santys.
⊰ Nom de l'Avatar : Olivia Wilde.
⊰ Crédits : Rose.
⊰ Couleur Rp : Darkred.
⊰ Origine du Personnage : Reine des Chimères ☘ Sin Eater.
⊰ Citation : “The smell of her hair, the taste of her mouth, the feeling of her skin seemed to have got inside him, or into the air all round him. She had become a physical necessity.” ☘ G. ORWELL. 1984.

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administratrice  ☘  evil queen.

MessageSujet: Re: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   Sam 11 Juil - 21:03
When a tornado meets a volcano
ft. dante && ellae'nys
L'alchimie. C'était une chose rare et précieuse. Et cette chose liait l'Alpha à la Reine depuis une éternité, simplement parce qu'ils avaient été fait l'un pour l'autre dès le premier jour. Certes, les circonstances étaient toujours compliquées. Certes, les entraves étaient toujours au rendez-vous.. Mais cela ne voulait pas dire qu'il était aisé de les séparer, véritablement. La tentative de Dante était louable, en ayant connaissance de tous les éléments, cependant, c'était sans compter le caractère d'Ellae'nys. Elle était le genre de femme à ne pas renoncer. Elle avait un mauvais tempérament et une capacité à repérer un mensonge à vingt kilomètres à la ronde.

Et pour Dante, elle savait lire entre les lignes.
Elle savait qu'il y avait quelque chose.
Un quelque chose qu'elle ne parvenait pas pour autant à décoder.. Parce qu'elle n'était pas un devin pour autant. Ce dont était certaine la Sin Eater était qu'elle voulait éclairer la lanterne de l'un comme de l'autre, afin de les sortir de ce brouillard qui n'avait rien d'appréciable. Egoïstement, la d'Almeryan venait tout juste de retrouver le Hartgreave. Elle ne voulait pas qu'ils se séparent, pas maintenant.. Jamais, à vrai dire. Alors elle creusait. Elle poussait le bouchon. Elle cherchait les réponses, prête à appuyer sur un détonateur dont elle ignorait l'aboutissement.

Ainsi penchée, elle se redressait finalement pour faire quelques pas. Donnant autant de temps que d'espace à Dante, la Chimère se donnait aussi le temps de la réflexion. Simplement parce qu'elle n'était pas du genre - ordinairement - à se livrer à cœur ouvert. Elle n'aimait pas cela, à vrai dire, et pourtant.. Elle l'avait fait avec lui. C'était sorti telle une vérité qui n'avait aucun égal. Et malgré sa réserve d'ordinairement présente, elle ne ressentait pas le besoin de revenir sur ses mots. Au contraire, elle préférait attendre. Se faire oreille attentive. C'était d'ailleurs ce qu'elle faisait en haussait les épaules au moment où l'Alpha grinçait à son bon rappel de situation. Il était certain qu'Ella ne pensait pas avoir la science infuse, cependant.. « J'ai essayé la gentillesse, les petits oiseaux et la bonté d'âme.. Ca a foiré. Donc oui, je pense que trancher dans le vif est une bonne solution. » Blanc. Elle se faisait pensive durant quelques secondes avant d'enchainer dans un murmure. « Et puis, frapper est étrangement libérateur.. » Encore une fois, elle haussait les épaules, sensiblement. Si la Reine des chimères n'avait jamais été violente par le passé, il était évident qu'à présent.. Le passé pouvait rester là où il était. Une nouvelle ère avait été entamée.

Retournant à son silence, la Sin Eater attendait simplement ces éléments qui lui manquaient alors qu'elle faisait quelques pas afin de venir s'assoir sur le bureau de Dante. Les jambes croisées, elle observait de ses iris océane les traits de son Autre. Elle ne faisait qu'hocher la tête silencieusement au sujet du titre d'Alpha. Elle se souvenait de l'époque où elle avait rencontré Dante, ils avaient longuement parlé, ou alors.. Peut-être avait-elle fait quelques recherches ? Elle ne savait plus. Ce qui était certain, c'était que la Reine avait connaissance de ce rapport de force existant au sein d'une meute de métamorphes.

Pensive au sujet du fonctionnement de la meute, Ellae'nys gardait son regard sur Dante lorsqu'il prononçait le nom de l'Archidiable. Si l'information mettait du temps à monter jusqu'à son cerveau, il n'en demeurait pas moins que la réaction était épidermique. La pupille se contractait, le regard s'illuminait et en un battement de cœur, une vague de colère brute envahissait la Sin Eater. Ce battement lui échappait jusqu'à ce qu'elle réussisse à ramener à elle ses bons sentiments afin de les enfermer en son for intérieur. Un soupir plus tard, elle réalisait qu'il avait.. Vendu.. Hin ?

.. La suite arrivait, et elle restait silencieuse. Assise sur le bureau, elle y était bien. En d'autres circonstances, elle aurait pu perdre l'équilibre tandis que son regard était partagé entre deux foules sentimentales contradictoires : Il y avait le soulagement, la reconnaissance, l'amour, tout simplement.. Et puis, il y avait la colère, les souvenirs noirs et l'envie brutale de vengeance. La Sin Eater naviguait entre deux eaux troubles tandis qu'elle assimilait les informations, passablement sans voix. C'était bien rare de lui clouer le bec, mais dans le cas présent, c'était pour la bonne cause. Il fallut bien deux ou trois minutes pour que la Chimère sorte de sa léthargie, le timbre brisé laissant échapper un murmure. « Tu m'as sauvé. »

Aux torrents contraires qui se déchainaient en Elle, Ellae'nys tentait de faire face à des souvenirs, à des informations essentielles, à des vérités qui lui avaient échappés. Remontant une main à son front, le visage basculait de l'avant tandis que ses yeux se fermaient. Elle assimilait. Elle digérait. Elle analysait au mieux. Et le résultat de ses pensées allait tout d'abord à un murmure lâché entre ses dents. « C'est un connard. Je lui ferais payé le prix de ses offenses en l'écrasant, l'écartelant et en le donnant à bouffer aux chiens que je n'ai pas.. » .. Et sur ces belles paroles, elle inspirait profondément et redressait le menton afin reporter son attention sur Dante. Se glissant hors du bureau, elle venait se placer face à l'Alpha. Mieux encore, elle pliait les genoux afin de venir se placer entre les siens. Les mains posées sur ses cuisses, elle l'observait longuement avant de finalement reprendre, apparemment assagit.

« Je ne veux pas être ta faiblesse, et il est hors de question que ta tête soit sur un plateau. Quel que soit le plateau. » Une de ses mains se levait afin de venir se glisser contre la joue de Dante. « Merci. Tu m'as sauvé alors que d'autres n'ont pas eu le courage de le faire. Tu m'as sorti d'un cauchemar et je t'en remercie. » Un léger sourire s'esquissait sur ses lèvres. De la reconnaissance pouvait s'y lire, autant qu'une once de tristesse avant de s'effacer au profit d'une sérénité complète. « Sache que je me battrais pour toi, quoique tu en dises. Je ne laisserais jamais Bêl mettre la main sur ta meute ou sur toi. » Les choses étaient claires alors qu'Ellae'nys reprenait suite à un moment de silence. « Tu veux un conseil ? Bon.. Tu l'auras quoiqu'il arrive.. Donc. » Elle haussait les épaules. « Si tu dois dissoudre la meute, tu dois le faire parce que tu le souhaites, et non pas parce que les circonstances ont amenés à ce que tu prennes cette décision. Tu es fier de ce que tu es, ton loup est fier d'être ce qu'il est, ça se sent et perdre cette part de toi te ferait surement plus de mal que de bien. Après, je peux me tromper, mais je te fais part de ce que je pense. Alors.. Au lieu de jouer sur les extrêmes, tu peux décider d'agir autrement. Tu es le meneur, celui qui garde entre ses mains les règles régissant les tiens. Alors.. Forge tes propres règles, de manière à ce que ceux qui te suivent le fasse parce qu'ils le veulent et non pas parce qu'ils le doivent. En partant de ce postulat-là, tu seras entouré de personnes de confiance qui seront capables de te suivre jusqu'en enfer.. Enfin, manière de parler. Parce qu'à mon sens, mieux vaut une petite meute, solide et de confiance, qu'une grande meute constituée de parasites près à te faire tomber à la première occasion. » Ellae'nys finissait par se relever pour s'appuyer contre le bureau aux côtés de Dante. « Après, tu peux faire ce que tu veux de mes conseils.. Après tout, je n’ai obtenu mon trône que par le biais d'une prophétie. »

Après un moment de réflexion, autant pour l'un que pour l'autre, la Reine finissait par froncer les sourcils en réalisant qu'elle avait oublié quelque chose, ou plutôt quelqu'un. « Ta sœur est une garce. » Qu'elle lâchait de manière abrupte. « Cette saleté est censée être mon amie, et elle essaie de t'éloigner de moi ? Je devrais lui faire payer le prix de son audace en faisant couler son agence de détective. » La vengeance, ça lui parlait, à Ella. C'était à voir, si elle était sérieuse, ou non. Dans le pire des cas, la Reine pouvait aller frapper à la porte et à la tête de Raven afin de se soulager.. Après tout, elle l'avait dit elle-même, donner des coups pouvait être salvateur.







Revenir en haut Aller en bas
Dante L. Hartgreave
administrateur ♦ lux aeterna.

avatar

The best Fighter is never Angry

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 12/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 1936
⊰ Fragments d'Ombre : 2849
⊰ Nom de l'Avatar : Sebastian Stan
⊰ Crédits : Blood
⊰ Couleur Rp : Brown.
⊰ Origine du Personnage : Métamorphe Loup - Alpha.
⊰ Citation : « You know what the issue is with this world? Everyone wants a magical solution to their problem, and everyone refuses to believe in magic. »

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administrateur  ♦  lux aeterna.

MessageSujet: Re: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   Mer 15 Juil - 5:12
I Love you but I Can't
« Dante&Ella »

Dante était perdu pour la première fois de sa vie. Gérer la Meute avait toujours été simple à ses yeux vu qu'il n'avait jamais souhaité en être l'Alpha.. mais cette erreur le rattrapait chaque jour un peu plus. Les Métamorphes qui ne respectaient pas son autorité ou encore ceux qui se pensaient au-dessus des lois qu'il avait imposé. Il avait toujours voulu voir la Meute comme sa famille, et il avait donné sans rien demander en retour. Malheureusement, comme l'adage le disait si bien, il suffisait de donner sa main pour que les morfales se mettent à dévorer le bras. Soupirant quelque peu en glissant une main sous son menton, il réfléchissait aux paroles d'Ella sans pour autant en donner du crédit. Non pas qu'il ne pensait pas qu'elle agissait correctement, mais il n'avait pas les mêmes méthodes qu'elle. Malgré tout, il pouvait comprendre qu'elle réussissait parfaitement à tenir ses Chimères dans une ambiance de terreur. Il aurait presque pu avoir un peu de compassion, presque, mais en fait il n'en avait rien à faire des souffrances qu'il pouvait causer à autrui ou qu'elle pouvait provoquer tant qu'il n'en était pas la cible. Ce qui l'inquiétait au plus haut point, c'était cette fatigue qu'il subissait tous les jours un peu plus. Certains de ses Métamorphes lui étaient fidèles, mais dés qu'un nouveau arrivait en ville, il se croyait le prince de sabbat et envoyait valser les règles mises en place. Et si.. s'il n'y avait aucune règle.. si..

Secouant la tête, il mettait ces problèmes de côté pour - donc - avouer la vérité à Ella. Cette même vérité qu'il s'était promis de garder secrète. Il ne voulait pas qu'elle lui en soit reconnaissante, il ne voulait pas contracter la moindre dette envers elle. Il avait fait le choix de vendre sa Meute pour la sauver et sans penser à la moindre récompense. Pour preuve, il avait gardé ses distances durant de longues années. Enfoncé dans son fauteuil, il laissait tomber sur l'accoudoir la main qu'il avait porté à son menton précédemment. Son corps se détendait quelque peu mais ses traits reprirent rapidement une dureté presque froide. « Non. » Il était hors de question qu'elle s'amuse à vouloir se dresser face à Bêl, elle n'avait aucune chance et lui non plus d'ailleurs. L'Archidiable était bien trop puissant pour que des êtres comme eux puissent se dresser face à lui. S'il avait eu la moindre chance, il n'aurait pas eu besoin de se vendre et de vendre sa Meute pour elle. « C'est aussi pour ça que je ne voulais pas te le dire : je te connais assez pour connaître tes besoins de vengeances. Bêl est trop puissant, même si on s'amusait à unir les Chimères et les Métamorphes.. Ce qui n'arrivera pas dans tous les cas. Je te rappel que tu es affiliée aux démons et que les Changeurs sont Neutres. » Il était hors de question qu'elle cherche la vengeance, c'était peine perdue, un suicide en somme.

« J'ai.. fait ce que j'avais à faire. Je ne regrette pas mon choix, mais tout est compliqué. » Il ne pouvait s'empêcher de lâcher un soupir en glissant ses mains sur les bras d'Ella avec délicatesse. Elle ne voulait pas être sa faiblesse et pourtant elle l'était malgré elle. C'était ainsi, des choix avaient été faits, des actions avaient été entreprises et le résultat finirait par tomber à un moment ou un autre. Dante n'avait aucune envie de se retrouver au milieu d'une rébellion de Métamorphes, mais au moins, il savait avoir le soutien de sa soeur et d'Ella. Rien que de le savoir le fit esquisser un sourire. Mais voilà, s'il continuait ainsi de la voir, certains secrets risquaient de s'échapper et il ne savait pas s'il pouvait en prendre le risque pour l'instant. M'enfin, la Meute n'était sans doute pas le problème prioritaire ces derniers jours.. Il ne le savait que trop bien.

« Mhmh. » Même s'il lui avait dit qu'il ne voulait aucun conseil, elle se serait tout de même lancé dans son laïus. Il écoutait donc les paroles de la Reine des Chimères avec attention. Elle n'avait pas tort, c'était certain.. Mais quand il cherchait à savoir ce qu'il voulait vraiment, tout devenait complètement flou. Voulait-il perdre ce qu'il avait construit ? Ou était-ce une simple nécessité ? Besoin ou devoir. Des questions complexes dont il ne trouvait aucune réponse. La Meute lui avait apporté une famille mais lui avait retiré sa fille, sans elle, peut-être qu'il pourrait ramener Anna à ses côtés.. Ou pas, avec cette histoire de Bêl. Son expression changeait à mesure des paroles d'Ella et de ses réflexions, il n'arrivait pas à trouver une solution radicale qui le contenterait complètement. Diriger. Mpfh. Certains vendraient père et mère pour avoir du pouvoir, mais avec le pouvoir venaient les responsabilités, comme un chien qui suivait son maître. « J'y réfléchirais. »

Il lui montrait qu'il prendrait son avis en compte, il chercherait un compromis ou il lâcherait tout bonnement du leste sur la Meute tout en resserrant la vis d'une manière ou d'une autre. Il ne savait pas encore s'il allait la dissoudre ou non, il ne savait pas encore la direction qu'il devait prendre.. mais il trouverait. « Mais tu as été élevée pour diriger, pas moi. » Au fond, Dante n'avait jamais réussis à vivre sa vie sans Meute. Quand il avait perdu la première, il en avait trouvé une autre.. et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il puisse revenir à la première et en prendre le contrôle sans vraiment le vouloir en plus. « A ma connaissance, je suis le Métamorphe le plus âgé. Tout ceux que j'ai connu sont morts depuis bien longtemps, je pourrais user de ça pour insuffler un peu de sagesse dans quelques coups de fouets. » termina t-il avec un sourire amusé aux coins des lèvres.

Quant à sa sœur.. il n'avait pas vraiment fait exprès de la vendre ainsi, mais quelque chose dans les paroles d'Ella le fit tiquer légèrement. Fronçant les sourcils, il la regarda un long moment en essayant de décrypter ce qu'elle venait de lui dire. « Attend.. »   Comment pouvait-elle faire couler l'agence de Raven ? Ella avait autant d'influence ? Non. Il l'aurait su. Elle était une femme d'affaire, mais elle n'avait qu'une agence de publicité.. il était où le rapport avec l'agence que sa sœur avait monté ? Evidemment, il ne savait pas qu'Ella avait aidé sa sœur à monter sa propre entreprise. « Comment tu peux faire ça ? » Dante n'était vraiment pas au courant. Mieux encore, il risquait de ne pas apprécier du tout que Raven soit allée demander de l'aide à Ella dans son dos alors que pour sa part, il avait gardé ses distances avec la Reine. Et puis, ce n'était pas comme s'il était incapable d'allonger un chèque pour sa frangine. « Tu m'expliques ? »

A peine la question posée que le téléphone sonna, le genre de moment où il n'avait aucune envie qu'on le dérange. Malheureusement, il était au boulot et ne pouvait pas le laisser sonner dans le vide. Il décrocha rapidement et porta le combiné à son oreille. « Quoi ? » Il écouta un moment et hocha la tête. « Comment ça dans une heure ? » Il fronça les sourcils et regarda sa montre en grinçant des dents. Son visage était devenu celui de la colère, sourde, froide et difficilement contrôlable. « Passez la moi. » Il fit signe à Ella d'attendre une seconde en lui montrant son index et tout à coup, son ton changea.. plus menaçant si on pouvait dire. « Tu te fous de moi ? Tu n'aurais pas pu me prévenir avant ? Non non. Tu sais quoi ? Ta gueule. » On pouvait aisément entendre une voix féminine gueuler dans le combiné. « T'as raison va, et ne t'inquiète pas, la pension alimentaire tu sais où tu pourras te la foutre ? Comment ça ton avocat ? Je l'emmerde ton avocat. J'irais la chercher, mais tu pourras toujours rêver pour la récupérer. C'est ça. Crève. » Et qu'il raccrochait d'un coup sec en inspirant. « Désolé. »




« Il n’y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai mystère du monde est le visible, et non l’invisible. » - Oscar Wilde  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.   
Revenir en haut Aller en bas
 

Don't forget to breathe. ☘ DANTE&ELLAE'NYS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS . ULTIMA :: Autres-