Forum Fermé

vous pouvez retrouver mors ultima 2.0, repris par kitkat et elyos (avec notre accord ) :

MORS ULTIMA V2

vous pouvez également nous retrouver (almery et ellaenys) sur un tout nouvel univers :
AES SIDHE


Partagez | 
 

 trying to change the game (phoenix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elyos K. Seldzar
the offspring of angels.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 22/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 756
⊰ Fragments d'Ombre : 1304
⊰ Multi-compte(s) : Anna & Jolynn
⊰ Nom de l'Avatar : mathias lauridsen
⊰ Crédits : applestorm
⊰ Couleur Rp : tan
⊰ Origine du Personnage : selenim samaëlien

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the offspring of angels.

MessageSujet: trying to change the game (phoenix)   Mar 4 Aoû - 21:45


trying to change the game

Tu appuis sur le bouton de l'ascenseur lorsque vous êtes tous les deux à l'intérieur. Est-ce que tu es sûr de ton coup ? Jamais tu n'as emmené quelqu'un lors de l'une de ces soirées. Et pour cause, ça a quelque chose d'officiel. D'un peu dérangeant. Ça te fout presque mal à l'aise. De présenter une femme à tes ''collègues''. Mais étrangement ce soir, tu trouves que c'est la chose à faire. Tu es enfin prêt. Et c'est un grand pas en avant. Après vingt-quatre ans, il était temps. Est-ce ta dernière soirée avec Phoenix qui t'a finalement fait changer d'avis ? Il doit y avoir un peu de ça. Mais cette nuit, tu ne comptes pas la pousser dans les bras de quelqu'un d'autre. Bien au contraire, tu veux qu'on sache qu'elle est plus ou moins avec toi. Et avec personne d'autre au moins pour le temps que vous êtes là. Non parce que le mot couple t'écorche encore un peu la bouche. Tu ne vas pas trop vite. Il ne s'agirait pas de précipiter les choses hein ? Surtout que tu sais encore difficilement ce que tu souhaites pour vous deux. Quant à elle, tu l'ignores complètement. Et c'est con, non ? De ne pas savoir ce qu'elle pense de tout ça Vous avez toujours été plus au moins sur la même longueur d'onde, mais quand même, c'est possible que ce genre de chose se discute. Non ? Tu n'en sais foutrement rien.

Vous arrivez au dernier étage de l'immeuble. A partir de là, tu vous conduis jusqu'à l'escalier qui mène sur le toit. Parce que les organisateurs n'ont rien trouvé de mieux que de placer la fête ici. Et chaque année c'est pareil. Les différents professionnels de la tour se réunissent là. Histoire de quoi d'ailleurs ? Tu l'ignores ça a toujours été une habitude depuis que tu as ouvert ton cabinet ici. Et ce n'est que la première fois que tu penses à y emmener Phoenix. Enfin, non l'année dernière ça t'avait déjà traversé l'esprit mais tu avais rapidement renoncé. Sûrement parce que ce genre de soirée chic et m'as-tu-vu est loin de lui plaire. Mais tu voulais marquer le coup. Sans devoir parler, parce que tu as horreur de ça. Et que des conversations sur les relations, tu en as jamais eu en quatre siècle. Ta femme ne compte pas. Il n'y a jamais véritablement eu quelque chose à discuter. Puisqu'on vous a fiancé très jeunes. Et quand tu as pris la fuite, tu n'as pas pris la peine d'en parler. Ouais, t'aimes vraiment pas ça les discussions, peut-être importantes, mais si ennuyantes. Alors voilà, tu veux faire comprendre à la chimère que tu envisages un côté un peu plus sérieux à votre histoire. Sérieux … Ouais, c'est un peu fort encore, non ? Et ce moment coïncidait parfaitement avec cette soirée. Tu as conscience que ce n'est peut-être pas le meilleur moyen pour la mettre de bonne humeur.  Mais c'est un gros effort pour toi, alors pourquoi elle n'en ferait pas un petit aussi ? Puis ce n'est pas si terrible. Mais quand tu découvres ce qui se trame sur le toit, tu te demandes s'il ne vaut pas mieux faire machine arrière. Ils y sont allés un peu fort cette année. Les lumières, les buffets, okay. Le mini orchestre et les pyramides de flûtes de champagne, ça passera déjà moins. Vous êtes accueillis au son des violonistes. Sous vos pieds un tapis rouge mène jusqu'au tables des pyramides. Et tu sens bien que c'est de trop. Alors que tu n'as pas vu ce que vous réserve la suite. Mais à première vue, ça pu le luxe extravagant et mis en valeur. Pas que ça te dérange, mais Phoenix … Tu lui a bien indiqué l'endroit où vous vous rendiez. La première fois quand tu lui as proposé, et une deuxième fois en passant la chercher. Mais tu as omis les détails. Pour elle ce n'est qu'une ''simple soirée là où tu travailles''. Non, ce n'est pas un piège. Enfin si carrément, tu ne souhaitais pas la voir refuser ton invitation. Tu ne voulais pas non plus lui faire une mauvaise surprise. Mais, tu as préféré la jouer un peu dégonflé sur ce coup.

Tu n'as pas le temps d'adresser un mot à la brune qui t'accompagne, qu'un des avocats vient vous accoster. Dans un costume haut de couture, évidemment. Même au son de son accent présomptueux on sent qu'il est friqué. Ça ne t'empêche pas de l'apprécier … de loin. Enfin, tu le tolères plutôt. Parce que si le luxe ne te dérange pas, ses manières un peu hautaines et supérieures, tu aimes moins. D'ailleurs il vous salue et s'éloigne déjà en s'excusant pour retrouver d'autres personnes. Tu n'es pas certain que cet accueil ravie la jolie chimère. Mais toi qui était si convaincue par cette soirée et cette signification, tu n'oses pas moufeter. Tu préfères rester muet. Que c'est courageux ça Elyos.




Hands held high
Between my pride and my promise. Between my lies and how the truth gets in the way. And things I want to say to you get lost before they come.The only thing that's worse than one is none. Fear is not afraid of you. But guilt's a language you can understand ©️ code : Rose. // quote : Linkin Park.  


Dernière édition par Elyos K. Seldzar le Mer 12 Aoû - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix E. Baek
mama (sexy) bear

avatar

Beautiful cold fire

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 13/02/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 710
⊰ Fragments d'Ombre : 1128
⊰ Multi-compte(s) : Kitkat, Kai & Maddie
⊰ Nom de l'Avatar : Ksenia Solo
⊰ Crédits : Merenwen
⊰ Couleur Rp : Darkturquoise
⊰ Origine du Personnage : Chimère - Ifrit

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


mama (sexy) bear

MessageSujet: Re: trying to change the game (phoenix)   Mer 12 Aoû - 3:57
Trying To Change The Game
ft. Elyos & Phoenix

Enfiler des robes pour assister à différentes soirées ne fait pas partie de tes activités favorites et encore moins d'afficher un sourire presque figé à des gens dont tu n'en as rien à faire. Pourtant, te voilà debout devant ton miroir en train d'observer ton propre reflet pour savoir si cette satanée robe rouge te met assez en valeur. Regardes-toi en train de t'inquiéter de ton apparence physique afin qu'Elyos te trouve assez désirable et surtout présentable. Depuis quand agis-tu comme la parfaite petite amie avec lui? Certes, ta relation plus ou moins stable que tu entretiens avec lui depuis toutes ces années y est pour quelque chose, mais cette attitude ne te ressemble pas le moins du monde. Peut-être que tu n'as pas conscience que cette relation te semble plus importante que tu ne veux le croire. Déjà, il souhaite te présenter à ses collègues, ce qui est un évènement important en soi surtout de sa part, sauf que tu ne prends pas en note ce grand pas comme si cela n'était  pas quelque chose de majeur. Le jour où Mia te posera des questions sur le Selenim afin de savoir s'il va être son «papa» ou quelque chose dans le genre, il faudra que tu remettes sérieusement votre relation en question. Oui, envisager cela ne te laisse pas de marbre, mais tant qu'aucun de vous deux n'aborde le sujet, vous pourrez continuer à éviter cette fameuse conversation.

Après un dernier câlin donné à ta fille avant de la refiler à ta tante, l'une des personnes en qui tu as le plus confiance dans ce monde pour lui confier la garde de la prunelle de tes yeux, tu attends la venue d'Elyos pour qu'ils vous amènent au lieu du rendez-vous. Quand ton regard cristallin se pose sur lui, tu ne peux pas t'empêcher de lui adresser un sourire loin d'être frigide tout en soulignant ô combien son costume lui va comme un gant. Tu n'arrives pas à comprendre pourquoi, mais son sourire de petit garçon ne te laisse jamais indifférente... Sans lui poser de questions sur le déroulement de la soirée, tu le suis dans l'ascenseur, puis dans les escaliers avec en bonus ton bras accroché au sien que tu manques presque de relâcher quand le Selenim ouvre la porte menant au toit. Est-ce que c'est une mauvaise blague? Aux dernières nouvelles, il sait que tu détestes les soirées pleines de fioritures, donc ce petit orchestre et ces décorations qui doivent valoir quelques milliers de dollars sont loin de te fendre d'un sourire satisfait. Pire encore, tes yeux se tournent immédiatement vers Elyos et tu fais d'énormes efforts pour ne pas lui adresser un regard noir. À quoi pensait-il en t'amenant ici? Au moment où tu viens pour ouvrir la bouche, un type en costume de pingouin qui devait valoir une petite fortune s'approche de vous deux avec ses airs présomptueux avant de s'éloigner après une salutation plus que rapide. Classe. Et voilà ton «petit copain» n'ose pas prononcer un seul mot.

- C'est cet accueil si chaleureux ou le décor qui te laisse sans voix? Lui demande-tu d'une voix calme tout en haussant un sourcil. Heureusement que péter les plombs au milieu de nombreux inconnus n'est pas une chose que tu fais régulièrement. En fait, tu réagis surtout comme un bloc de glace, sauf si un suicidaire ose toucher à un seul cheveu de ta fille sans ta permission. Est-ce que tu étais au courant pour tout ça? N'essaie pas de me mentir, tu as fait exprès d'omettre des détails pour que je ne sache pas la vérité. C'est que tu as vite compris - certes après coup - son petit stratagème pour t'entraîner jusqu'ici. Bien entendu, tu évites de lui servir un «comment as-tu oser me faire ça?», mais ton expression faciale peut le lui faire aisément comprendre. Maintenant, il est trop tard pour reculer, car des invités viennent dans votre direction afin de connaître l'identité de «la charmante jeune femme» qui est accrochée au bras de leur collègue. Pendant que tu laisses Elyos se charger des présentations à ses divers collègues, car il faut bien avouer que tu n'as nullement l'envie d'ouvrir la bouche, tu te contente simplement de sourire d'une manière polie sans chercher à alimenter la conversation. Tu connais bien ce genre de personne, toujours en train de parler d'argent et tout ce qui se relie au pouvoir. Ton ex-mari fortuné a été une mine d'or sur ce sujet et tu t'étais rapidement lassée des soirées mondaines où tous les invités s'amusaient à étaler leurs richesses aux yeux de tous. Ton mode de vie prône la simplicité et il ne faut pas être devin pour deviner que les bourgeois t'ennuient au possible.

Au milieu de ces diverses conversations, ton alarme interne qui détecte les mensonges se déclenche un peu trop souvent à ton goût. Ces invités ne sont pas seulement bourrés de faux-semblants qui te refilent la nausée, mais aussi de mensonges qu'ils tentent de te faire avaler comme la vérité. Des «je suis marié à ma femme depuis trente ans et nous sommes amoureux comme au premier jour» ou encore ce genre de connerie à cause de ta présence auprès d'Elyos commence largement à te gaver. Étant trop petite pour atteindre son oreille malgré ta paire te talons hauts, tu lui fais signe de se pencher afin de lui murmurer quelques mots. Ils vont me refiler une migraine à tous mentir comme ils le font. Ou comment envoyer un message plus ou moins clair que tu as envie de t'éloigner un peu de ces bourgeois pompeux.
 



Phoenix
If you say there is no forever. You would be lonely and in pain. Everyone actually wants to believe but betrayal may leave a deep wound. You keep on believing that a world with forever is not a utopia
Revenir en haut Aller en bas
Elyos K. Seldzar
the offspring of angels.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 22/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 756
⊰ Fragments d'Ombre : 1304
⊰ Multi-compte(s) : Anna & Jolynn
⊰ Nom de l'Avatar : mathias lauridsen
⊰ Crédits : applestorm
⊰ Couleur Rp : tan
⊰ Origine du Personnage : selenim samaëlien

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the offspring of angels.

MessageSujet: Re: trying to change the game (phoenix)   Jeu 13 Aoû - 0:41


trying to change the game

« C'est cet accueil si chaleureux ou le décor qui te laisse sans voix? » Tu préfères te taire. Lui dire que c'est sa possible réaction qui te décourage n'est pas forcément une bonne idée. « Est-ce que tu étais au courant pour tout ça ? N'essaie pas de me mentir, tu as fait exprès d'omettre des détails pour que je ne sache pas la vérité. » Ouais, ton piège est bien trop évident. Et elle, bien trop lucide pour passer à côté. Bien tenté quand même Elyos. Mais tu as réussis à l'emmener jusque là, c'est déjà pas mal. « Oui, plus ou moins. » Si tu ignorais que l’excès serait si clinquant par rapport à d'habitude, tu savais très bien dans quoi tu l'embarquais. Tu devais t'attendre à recevoir ce genre de regard là de sa part. Mais vous êtes là maintenant, et tu as bien l'intention de rester. Pour une fois que tu es motivé à avoir un comportement de couple, ce serait dommage de tout gâcher n'est-ce pas ? Tu es si bien parti, si déterminé à faire les choses correctement. Est-ce qu'elle se rend compte du grand pas en avant que tu es prêt à faire ? Et en train de réaliser. Pour elle. Non, tu n'es pas vexé qu'elle n'apprécie pas le geste comme tu le voudrais. Juste déçu. Que tu n'arrives pas à faire ce qu'il faut. Et tu as horreur de te remettre en question aussi facilement. De douter de ce que tu veux réellement avec Phoenix. Alors que ton sentiment d'indépendance te hurle d'en finir une bonne fois pour toute avant d'être définitivement enchaîné, tu préfères ne pas l'écouter. En quel honneur d'ailleurs ? Tu déterminera ça plus tard. Une chose à la fois Elyos.

C'est que t'y prendrais presque goût. A présenter Phoenix à tes collègues. Tout en posant ta main sur la sienne posé sur ton bras. Pas pour la retenir, juste pour t'assurer que tu es bien en train de faire ce grand pas en avant. Et tu fais la conversation. Tu t'amuses presque. A être aussi à l'aise, on pourrait croire que tu as l'habitude de faire ça. Alors que c'est la toute première fois. Tu n'as jamais eu besoin de présenter ta femme à qui que ce soit. De toute façon, ce n'est pas comme si tu sortais souvent avec elle. Tu préférais déjà un peu de liberté en la laissant seule. Et ton mariage, même si techniquement tu es toujours liée à la selenim, a duré moins longtemps que ton histoire avec Phoenix. Ça ne te paraît déjà pas étrange ça ? Et cette petite fierté à chaque fois que tu présentes la chimère ne te fait pas tilte non plus ? Ouais non, tu n'en es pas encore là. Pour l'instant, tu te contentes de te pavaner un peu devant les autres invités. Ce qu'ils font d'ailleurs aussi très bien. Mais ça ne te dérange pas plus que ça. Tu es  presque indifférent à leurs commentaires qui commencent toujours par ''moi aussi et même que''. Tu as l'habitude de cette compétition ridicule pour savoir qui a le plus gros salaire, la plus belle femme, la plus luxueuse des voitures, la  meilleure vie. Seulement, tu les connais. Et tu sens qu'ils essayent d'en rajouter devant Phoenix. Plus qu'en temps normal en tout cas. Mais t'es loin de le prendre mal hein ? T'es même plutôt satisfait qu'ils tentent de l'impressionner sur le coup. C'est que leur petite personne se sentent au moins un peu inférieure devant ta compagne ce soir. Et ouais les gars, c'est toi qui a décroché le gros lot. Tu redescends rapidement sur terre lorsqu'elle te fait signe pour te parler. Tu penches ton visage vers celui de la brune. Espérant simplement qu'elle n'insiste pas pour quitter la soirée si tôt. « Ils vont me refiler une migraine à tous mentir comme ils le font. » Mentir ? Tu te disais bien aussi que cette psychologue n'avait pas les moyens d'acheter une île. Enfin, ouais ça ne doit pas être qu'elle qui baratine sur tout et n'importe quoi. Tu acquiesces légèrement avant de te retourner devant les trois personnes face à vous. « Excusez-nous un instant. » Et tu emmènes Phoenix à l'écart, dans un coin, près du vide, alors que la soirée bat son plein vers le centre du toit. Dire qu'elle ne s'amuse pas est un euphémisme. Tu comprends ? Oui un peu, mais bon, tu tentes de faire des efforts quand même. C'était la seule occasion pour que tes collègues la rencontre. Et tu n'as pas vraiment un membre de ta famille sous la main pour faire des présentations dans un décor moins clinquant.

Contrairement à tout à l'heure en mettant les pieds sur le toit, tu as retrouvé la parole, et tu es le premier à t'exprimer. Oui, tu es reconnaissant qu'elle n'ait pas décidé de quitter la soirée de suite, ou de se montrer cassante avec les autres Mais tu tiens à ce qu'elle sache que le ''piège'' que tu lui a tendu n'était pas pour l'agacer. La contrarier. La  provoquer. Ou tu ne sais quels autres synonymes. « J'essaie de bien faire. » Est-ce qu'il est temps pour vous d'avoir une discussion sur le sérieux de votre relation ? Tu es toujours hésitant. Parce qu'après tout, tout se passe quand même plus ou moins bien. Ce genre de conversation pourrait venir tout gâcher. Et surtout te prendre la tête. Alors disons que tu vas simplement te justifier pour le moment. « J'ai bien conscience que c'est pas le genre de soirée ou de personnes que tu apprécies, mais je tenais à te les présenter quand même, et c'était l'occasion de le faire. » C'est pas mal ça hein ? Pour quelqu'un qui n'aime pas parler. Et surtout de ce genre de truc, qui t'oblige à révéler ce qu'il se passe dans ta tête. « Parce que ça me semblait juste qu'après autant de temps à se voir, je fasse avancer notre relation, peu importe son nom. » Le mot couple t'écorche encore la bouche Elyos ? C'est déjà bien d'avoir conscience qu'il y a quelque chose à faire avancer. Arrêtes toi en là. Sinon, tu risques de t'aventurer dans des paroles que tu n'es pas encore prêt à assumer. « Puis tu sais, s'ils s'amusent à mentir, on peut faire pareil et s'inventer une vie comme ils le font. Ça fera au moins passer le temps. » Parce que tu n'as pas encore eu l'occasion de la présenter à tout le monde. Et ce serait dommage, l'année prochaine, tu risques de ne plus de te pointer à cette soirée avec elle. Tu te projettes probablement un peu trop dans l'avenir, reviens sur terre. « Mais promis, on ne s'attardera pas trop longtemps. »




Hands held high
Between my pride and my promise. Between my lies and how the truth gets in the way. And things I want to say to you get lost before they come.The only thing that's worse than one is none. Fear is not afraid of you. But guilt's a language you can understand ©️ code : Rose. // quote : Linkin Park.  
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix E. Baek
mama (sexy) bear

avatar

Beautiful cold fire

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 13/02/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 710
⊰ Fragments d'Ombre : 1128
⊰ Multi-compte(s) : Kitkat, Kai & Maddie
⊰ Nom de l'Avatar : Ksenia Solo
⊰ Crédits : Merenwen
⊰ Couleur Rp : Darkturquoise
⊰ Origine du Personnage : Chimère - Ifrit

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


mama (sexy) bear

MessageSujet: Re: trying to change the game (phoenix)   Mar 1 Sep - 6:23
Trying To Change The Game
ft. Elyos & Phoenix

L'envie de leur dire de se taire te taraudait l'esprit dès le premier mensonge qui percutait ta pauvre boîte crânienne. Parfois, tu haïs cette alarme comme si celle-ci s'avérait être ta pire ennemie même si ton pouvoir t'a sortie du pétrin à de nombreuses reprises. Inutile de souligner que les jours où tu es d'humeur massacrante, c'est-à-dire que tu te sens plus comme un volcan et non comme un iceberg, tu évites de rentrer en contact avec des gens histoire d'éviter de potentiels mensonges qui déclencheraient ton pouvoir.  Ce soir, quelle est ton humeur actuelle? Est-ce que tu as l'impression que le magma remonte le long de ta cheminée volcanique interne ou tu te sens aussi glaciale que le Pôle Nord? Pour l'instant, tu es entre les deux, mais tu sais très bien qu'un simple incident peut venir changer intégralement ta température interne.

Tu te laisses entraîner à l'écart des autres invités sans rien dire. Aucun reproche. Aucun commentaire désobligeant sur son idée, enfin, son piège. Ta bouche close, tes yeux perçants posés sur lui et tes bras croisés sous ta poitrine laisse voir à quel point ô combien tu es heureuse de te retrouver ici. Pourtant, tu ne prends pas la peine de l'interrompre, car ses paroles, sans vraiment vouloir te l'avouer, t'intéressent au plus haut point surtout quand cela concerne votre relation. Depuis quelque temps, tu t'es rendu compte que le Selenim prend de plus en plus de place dans ta vie, une place que tu aimerais voir comblée par une relation solide. Enfin, votre relation qui perdure depuis deux décennies et des poussières est ce qu'on peut appeler de solide, mais c'est le côté exclusif qui te titille depuis un moment. Chaque fois que tu le vois en train de poser ses mains sur d'autres courbes féminines que les tiennes, il y a cette petite étincelle de jalousie qui menace de s'enflammer, mais à chaque fois, tu réussis à conserver un visage neutre et surtout à l'étouffer dans un coin de ta tête. Oh, inutile de le nier, un jour ou l'autre, cette étincelle se verra dans tes yeux et en un claquement de doigts, tu deviendras cette Chimère jalouse qui ne supportera pas de voir d'autres femmes s'aventurer dangereusement sur tes plates-bandes.  

Loin du brouhaha des diverses conversations, à l'exception de la musique en guise de fond sonore, il peut parler librement sans avoir peur que quelqu'un l'entende te dire ce qu'il attendait de cette soirée. Sans le vouloir, tu lui adresses un petit sourire devant cette nervosité que tu ne lui reconnais pas. Cette attitude te ferait presque oublier où tu te trouves présentement. Presque. Tu lèves ta main à la hauteur de tes yeux avant de lui faire signe d'approcher avec ton index. Viens ici... Au lieu de répondre immédiatement à son discours, tu te mets sur la pointe des pieds malgré ta paire de talons hauts afin d'entourer tes bras autour de son cou, guidant son visage vers le tien. Lentement, tes lèvres se déposent sur les siennes dans un baiser qui peut vous sembler bien chaste et surtout très sage de ce à quoi vous êtes habitués. Il est totalement inutile d'attirer un peu plus l'attention sur votre duo en vous embrassant à pleine bouche devant des gens qui ont pratiquement tous un balai enfoncé dans un endroit précis de leur anatomie. De toute façon, tu n'as jamais apprécié d'être le centre de l'attention même si tu n'hésitais pas à user de tes poings pendant ton enfance ainsi que ton adolescence.

- Tu sais très bien que je n'arrive pas à mentir, ça se voit tout de suite sur mon visage, murmures-tu avant de couper le contact physique afin de t'appuyer sur la rambarde. Si tu fais abstraction de toutes les fioritures qui t'entourent, la vision que t'offre le toit de ce bâtiment te donne pratiquement l'impression de te retrouver au milieu d'une soirée romantique. Malheureusement, tu gâches sans vraiment le vouloir cette soirée par la faute de ta personnalité beaucoup trop ascète. J'apprécie ton geste Elyos, mais c'est ton monde, pas le mien. Être honnête fait partie de tes principes, du moins, c'est surtout de la faute de ton pouvoir qui te permet de détecter les mensonges chez les autres. Du coup, en raconter te semble impossible et encore moins paraître crédible. Ce «monde» superficiel ne t'a jamais attirée et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer, surtout avec tous ces invités qui se prennent un peu trop au sérieux. Si ton ex-mari n'a jamais eu la chance de te faire apprécier son mode de vie luxueuse malgré vos années de mariage, tu ne risques pas de changer demain la veille.  

- J'aimerais être ailleurs avec toi, juste tous les deux sans tous ces menteurs sur le dos. Ça, tu penses chacun des mots qui sort de ta bouche. Lui et toi, ensemble, dans un autre lieu sans personne autour de vous deux pour vous déranger. Sauf qu'en ce moment, cela n'est pas vraiment dans le domaine du possible.  
 



Phoenix
If you say there is no forever. You would be lonely and in pain. Everyone actually wants to believe but betrayal may leave a deep wound. You keep on believing that a world with forever is not a utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: trying to change the game (phoenix)   
Revenir en haut Aller en bas
 

trying to change the game (phoenix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» rhéa + change the game, don't let the game change you.
» On ne change pas une equipe qui gagne
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Faudrait que je change mon portable: que me conseillerz vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS . ULTIMA :: Autres-