Forum Fermé

vous pouvez retrouver mors ultima 2.0, repris par kitkat et elyos (avec notre accord ) :

MORS ULTIMA V2

vous pouvez également nous retrouver (almery et ellaenys) sur un tout nouvel univers :
AES SIDHE


Partagez | 
 

 Opération commando! (Pv Drake et Elyos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Sam 20 Juin - 18:53
Opération commando!
~ Elyos, Drake & Amy ~



J
e n'avais aucune idée de l'endroit où je pouvais me trouver... Ni depuis quand je pouvais y être, j'avais perdu le compte au bout d'une semaine enfin je crois... Peut-être que c'était plus, peut-être que c'était moins... Il ne me restait plus que l'espoir et encore même celui-là commençait doucement à vouloir me faire faux bond. Tout c'était passé si vite, je n'avais pas eu temps de voir venir quoique ce soit, ils avaient débarqué un soir alors que je rentrais un peu plus tard que prévu dans cette academy. Est-ce que si j'étais rentrée à l'heure cela aurait changé quelque chose? Pour tout vous dire... Je n'y crois pas beaucoup... Je ne voyais pas vraiment leur visage, il n'y en a qu'un qui m'approchait d'assez près pour que je puisse sentir son odeur immonde et encore, je ne parlais même pas de son haleine... Il disait que j'étais à lui, que j'étais à lui depuis bien longtemps et que personne n'aurait dû croire qu'il pouvait me toucher,. Bien sûr si j'avais pu bouger, si j'avais pu parler, j'y aurais montré ma façon de voir les choses... Cependant j'étais retenue au mur par le cou, des cordes me tenaient les pieds et poings liés et parce qu'il en avait eu sans doute marre de m'entendre il m'avait aussi bâillonné...

Non je ne suis pas calme loin de là, mon sang bouillonne là dessous, mon cœur palpite, cogne de plus en plus fort dans ma poitrine tandis que je me demande pourquoi est-ce que je suis ici, pourquoi moi? J'ai peur, oui j'ai peur mais, je ne la laisse pas me contrôler, je la repousse afin de garder la tête froide, du moins tant que je le peux encore... J'ai froid également, ils ont profité que je me sois endormie pendant les premiers jours pour me changer et me mettre des vêtements dont je rougis encore de honte... Encore plus indécent que si j'avais été totalement nue, on peut apercevoir les bleus qu'ils m'ont fait et qui parcourent certains endroits de mon corps, comme mes bras, mes jambes, mes hanches aussi... Il faut dire que je n'ai pas vraiment été très coopérative, j'ai essayé de m'enfuir un nombre incalculable de fois avant qu'ils décident de m'attacher...

Je n'ai alors plus qu'à attendre, qu'ils produisent une erreur, une toute petite erreur et je pourrais profiter de cet instant pour me faire la malle, encore fallait-il que cela arrive... Ou alors peut-être que Drake finirait par me retrouver? C'était lui, ce petit espoir qui me restait, tout au fond quelque part, même s'il y avait en fait peu de chance qu'il se soit rendu compte de ma disparition cela faisait déjà des mois que je n'avais plus de nouvelles... Cependant le Berserker à l'origine de mon enlèvement avait l'air totalement sûr de lui à propos du fait qu'il viendrait... Je n'avais aucune idée de comment il s'y était pris, ni du comment il le connaissait mais... Plus grand chose ne m'étonnait à présent... Une petite part de moi espéré encore s'en sortir toute seule ne voulant pas qu'il tombe dans le piège que le Berserker était sûrement en train de lui tendre... Ce Berserker, et dire que je le connaissais, il hantait tous mes rêves depuis toute petite sans savoir qu'il existait vraiment, à présent je savais, je savais qu'il était le même qui m'avait enlevé lorsque je n'avais que sept ans...
J’entends alors le son d'une grille que l'on tire, des chaînes, du monde arrive et alors je ne n'entends plus rien... Plus rien d'autre que mon propre souffle...
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Amy Garthwys le Ven 26 Juin - 12:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Lun 22 Juin - 11:36
Elyos, Amy & Drake


« La nuit était son véritable milieu, son aubaine, sa vie en soi. La mort n'était que le cadeau qu'il comptait leur donner à tous. Tous ceux qui avaient osé la toucher. Nul ne pourrait l'empêcher de faire son oeuvre, car il en était décidé depuis la nuit des temps. Le nocturne n'allait pas laisser passer une telle occasion de pouvoir se venger de ce Berserker. Lui comme les siens ne comprendraient jamais ce qui pouvait pousser un nocturne de son style à aller chercher une simple métamorphe. Il avait beau n'être qu'un guerrier, elle était son univers, l'obligeant à garder un minimum les pieds sur cette terre devenue aride en toutes circonstances. Mais pour le moment, il comptait le nombre d'hommes présents sur les lieux, histoire de faire le trou qui contiendrait leurs cadavres juste assez grand... »

Une simple semaine supplémentaire, voila ce que j'avais réussi à obtenir comme résultat. J'avais connu des jours meilleurs, mais le fait de ne pas avoir mis les pieds ici depuis... des siècles presque, ne m'aidait pas. A force de taper encore et encore sur ces démons de pacotilles, j'ai trouvé leur cachette, à ces gnomes. Je sens un léger sourire se faire en coin sur mon visage, ma bouche se délecte déjà de ce que je vais bien pouvoir leur faire. Pour le moment j’attends le moment propice, celui qui me dira que je dois me lancer à corps perdu dans cette bataille qui sera leur dernière.

Mon athamé est bien en place, juste le long de mon bras droit, pointe en avant, près à faire feu sur celui qui l'a enlevé. Par contre, j'ai pu récupérer de quoi m'amuser un peu avant : une très belle épée en acier inoxydable, c'est beaucoup mieux pour la garder plus longtemps et la nettoyer. La lame brille dans le noir, mais je la laisse dans son écrin, jusqu'au dernier moment. Deux autres couteaux sont fin prêts pour taillader dans le vif du sujet et il me reste ce sang bu il y a peu de temps qui coule dans mes veines. Je me sens fort, pas indestructible, mais puissant. Et surtout près à tout pour la sauver de ses griffes. Si par malheur je n'y arrive pas, je ferais en sorte que plus personne ne puisse la toucher, même si la tuer me tuera également.

Plus je les compte et plus je me rend compte que seul cette  mission va devenir suicidaire et je ne compte pas mourir ce soir. Un recul de plus dans l'ombre, sans le moindre bruit, sans que mon souffle ne puisse déranger quiconque, je m'enfonçais un peu plus loin afin d'envoyer un sms à Elyos. Ce bon vieux Elyos... Les souvenirs avaient ressurgis ce fameux soir où nous nous sommes retrouvés dans l'un de ses bars, tandis que je cherchais des infos sur Chaton. Je ne l'avais pas oublié, et lui non plus. Il doit être l'un de ses rares Selenim a ne pas me faire sortir de mes gonds, enfin lorsqu'il arrête de se prendre pour le nombril du monde. Il m'a fait la promesse de venir lorsque j'aurais besoin de lui et c'est le cas, maintenant.

J’envoie donc ce fameux message (Usine désaffectée, abords de l'ancienne gare de taxi, maintenant. Je te revaudrais ça un jour. Drake), regardant le téléphone s'éteindre sans bruit. Rapide, simple, efficace... Un nouveau joujou de technologie qu'il a bien fallu que je m'offre pour avoir plus de possibilités. Le silence est d'or et je ne compte pas l'attendre éternellement. Il savait que c'était pour bientôt, car je ne comptais pas la laisser aux mains de cet ordure. « Maintenant, plus qu'à l'attendre » pensais-je en m'enfonçant un peu plus dans l'ombre, faisant en sorte que les ténèbres puissent me couvrir. Il se sentait près à tout pour la sortir de là.

Revenir en haut Aller en bas
Elyos K. Seldzar
the offspring of angels.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 22/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 756
⊰ Fragments d'Ombre : 1222
⊰ Multi-compte(s) : Anna & Jolynn
⊰ Nom de l'Avatar : mathias lauridsen
⊰ Crédits : applestorm
⊰ Couleur Rp : tan
⊰ Origine du Personnage : selenim samaëlien

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the offspring of angels.

MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Mar 23 Juin - 14:01
opération commando

Don't give up the fight

A peine rentré chez toi, après un arrêt chez Pheonix après le travail, ton portable sonne. Un message de Drake. Visiblement il a retrouvé la trace de sa compagne. Et apparemment, ton aide ne serait pas de trop. Tu retiens un soupir. Oui, en un sens, ça te fait plaisir de l'aider. Au moins en honneur du passé. Mais non, tu n'es pas le meilleur des combattants. Même si tu te débrouilles. Puis tu n'aimes pas ça aussi. Oui voilà, c'est surtout ça. Tu n'aimes pas les pseudos guerriers courageux qui foncent têtes baissées dans la gueule d'un dragon. Et encore moins en être. Si ta présence est demandée, c'est que les ennemis de Drake sont certainement en surnombre par rapport à lui. Mais bon, tu as donné ta parole au nocturne. Et tu n'es pas du genre à revenir sur ta parole. Puis, tu apprécies quand quelqu'un t'est redevable, personne ne peut le nier. Ça te fait sentir encore un peu plus important et supérieur que tu l'es déjà. Néanmoins, pendant quelques secondes, tu hésites à y aller. Tu pourrais faire comme si tu n'avais pas lu le message. Faire semblant pour éviter de se faire tuer pour une inconnue est-ce réellement reprochable ?Tu t'épargnerais ainsi un risque non négligeable. Cependant, tu changes très vite d'avis. Tu considères ça comme un nouveau moyen de te surpasser. Il ne t'en faut pas plus. C'est bon, tu es convaincu, tu peux y aller. Au passage tu prends un dague qui traînait dans ta table de chevet. Parce que oui, tu n'es jamais trop prudent. Surtout avec tout ces surnaturels qui grouillent à Toronto. Tu as toujours une arme blanche quelque part chez toi. Bien que tu ne t'en serves que très rarement. Et c'est tant mieux. C'est simplement une habitude que tu as gardé au fil des siècles. Parce que tu as connu des endroits moins sûrs qu'une grande ville du Canada au 21e siècle. Tu glisses la dague dans ta chaussette. Comme une adolescente te l'a montré un jour dans l'Underground. Comme quoi les blondes peuvent se montrer malignes de temps en temps.Tu sors de chez toi. Direction cette usine désaffectée.

Tu rejoins le point de rendez-vous. En mode furtif. Parce qu'apparemment les ennemis ne doivent pas être loin. Il ne s'agirait pas de te faire prendre. Avant que la mission de sauvetage est commencée. Une fois sur place, tu ne mets que quelques minutes pour retrouver Drake tapit dans l'ombre entre deux bâtiments. Sympa comme endroit. Très attractif. Bordel, est-ce que tu as bien fait d'accepter ? Tu commences à en douter. Non mais sérieusement, il n'a rien trouvé de mieux qu'un Selenim pour ça ? Tu dois être le seul de confiance. Cette pensée regonfle ton ego. Allez, tu peux bien lui rendre un service. Tu le salues tout bas. Au moins tu as saisis qu'il fallait rester discret le temps de se mettre d'accord sur la suite des évènements. « J'espère que tu as un plan pour la sortir de là. » Avant qu'il puisse te répondre quoi que ce soit. Tu tiens à lui faire partager une de tes pensées. Qui te semble essentielle pour cette nuit. Une information importante pour que Drake sache à quoi s'en tenir. Et vitale pour ta sécurité. « Je te préviens tout de suite, je te serai sûrement plus utile pour faire diversion. » Mais oui, s'il le faut, tu te mêleras au combat. Inutile de le préciser néanmoins. Tu n'es pas con et lui non plus. Tu es venu en toute connaissance de cause. Enfin presque. « Bon, sur quoi on tape aujourd'hui ? » Ce serait trop beau de tomber sur de simples humains. Au moins quelques uns. Que ce soit tes cibles pendant que Drake s'occupe des autres plus coriaces. Oui voilà, des humains. Ce serait parfait. Mais un vrai coup de chance. Tu te permets d'espérer quand même. Au même titre, que le jour où il t'a raconté pour l'enlèvement de sa fiancée, tu espérais qu'elle soit sagement en train d'attendre dans une chambre d'hôtel qu'il vienne la chercher. Mais ça ne se passe jamais comme on le veut, n'est-ce pas ?



Hands held high
Between my pride and my promise. Between my lies and how the truth gets in the way. And things I want to say to you get lost before they come.The only thing that's worse than one is none. Fear is not afraid of you. But guilt's a language you can understand © code : Rose. // quote : Linkin Park.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Mar 23 Juin - 15:24
Opération commando!
~ Elyos, Drake & Amy ~



A
pparemment cela devait être l'heure quotidienne ou le Berserker, Adam c'est son nom mais, je n'aime pas l'utiliser, c'est comme si cela lui donne de l'importance alors qu'il n'en a aucune! Bref, cela devait être l'heure à laquelle il a l'habitude de passer venir me voir... Se vanter de ce qu'il a réussi à accomplir, ou encore de ses projets d'avenir, m'incluant dedans comme si je n’étais qu'un objet, comme si je lui appartenais ! Oh mais justement, c'est exactement ce qu'il pense... Je serre les dents, je ne le regarde pas, ce serait encore une fois lui accorder trop d'importance et j'ai déjà gâché trop d'énergie à essayer de lui montrer mon point de vue. Oui c'est tout moi ça, toujours à essayer de discuter, à chercher un moyen, à ne jamais baisser les bras... Je n'ai pas baissé les bras d'ailleurs, j'ai juste compris que discuter avec cette chose ne me sers à rien. Las de le voir, las de l'entendre, je me prépare déjà à l'un de ses longs monologues dont il a le secret, mon cœur palpite toujours, ma peur ne se tarit pas et je fais de mon mieux pour ne rien montrer.  Il suffisait juste de ne pas le mettre en colère... Facile me diriez-vous, sauf que parfois cela m'échappe, un regard, une parole en trop, c'est tellement facile de le mettre hors de lui, mon corps n'en porte pas vraiment les marques en dehors des bleus que j'ai pu apercevoir mais, j'ai une bonne résistance, chose que je dois surement à mon côté panthère... Ça y est, il est tout près, j'entends le bruit de sa respiration, je sens l'odeur putride de son souffle qui vient cogner contre mon oreille, mais que fait-il? Pourquoi est-il si près? Un frisson de dégoût me parcours la colonne vertébrale tandis que je l'entends chuchoter tout bas...

"Ça y est petite métamorphe, c'est l'heure, il est enfin ici!"Quoi? De quoi il parle? Je ne comprends pas, qui est venu? Au fond de moi, je sais déjà de qui il s'agit et j'ose à peine y croire, une partie de moi l'espère jusqu'au fond de mon être, et l'autre espère le contraire, la peur... Toute cette peur que j'ai ressentie jusqu'ici n'est rien contre la peur de le perdre... La peur qu'un monde puisse exister sans sa propre existence... J'ai relevé les yeux vers lui, le regard surpris et surtout remplis de terreur, il a gagné encore une fois, réussissant à me faire réagir malgré moi. Il rit, il rit tellement fort, un rire tellement diabolique qu'il vous fait redresser les poils au garde à vous. Il tourne et vire dans la salle tel un coq fier de lui, cette petite pensée me fais sourire malgré moi, rien qu'une demie seconde avant que je ne me reprenne, tandis que lui revient alors vers moi, la tête penchée sur le côté me regardant avec insistance... Je déteste quand il fait cela, je n'ai déjà pas beaucoup de vêtement sur moi mais, à chaque fois j'ai l'impression d'être nue... Vous me direz vue ce que je porte, ce n'est vraiment pas loin... Il a l'air pensif d'un coup, tapotant du doigt sur son menton et je sais déjà que ce qu'il va dire ne va vraiment pas me plaire.

"Je suis quand même déçu, je pensais qu'il nous aurait trouver plus facilement..." Alors je ne peux pas m'empêcher de lui lancer un regard assassin. Dommage qu'on ne puisse pas avoir un fusil à la place des yeux, à défaut de savoir vraiment me battre correctement, je sais très bien viser! Ce regard m'aurait sûrement valut une gifle si ce n'est plus, cependant il était de trop bonne humeur pour y faire attention... Finalement peut-être qu'aujourd'hui le mettre en colère serait plus difficile? Je sors de nouveau de mes pensées tandis qu'il n'en avait pas fini avec sa tirade, ne se rendant même pas compte que je n'ai pas tout écouté. "... Mais ce n'est rien, l'essentiel c'est qu'il soit là, pas vrai? Nous allons enfin passé aux choses sérieuses." Je sens alors mon estomac se nouer, il n'a pas besoin d'en dire plus, il ne faut pas être né de la dernière pluie pour comprendre ce que passé aux choses sérieuses veut dire... Surtout quand vous vous retrouvez dans ce genre de tenue faite de dentelles et de soie et qu'un homme vous regarde de la façon dont il le fait... Quelque chose brille dans son regard, flamboie, le genre de chose qui me fait fondre lorsqu'il s'agit de mon nocturne préféré mais, d'une façon tellement plus vulgaire et qui me répugne totalement, il s'approche alors et sans pouvoir bouger je sens sa langue venir lécher une partie de mon visage... La nausée vint alors me prendre mais, pas assez pour me laisser vomir, quel dommage... Cela aurait été aussi romantique que cette chose pouvait l'être!

"Tu vas enfin être mienne!" Me chuchote-t-il encore dans l'oreille, j'ai l'impression que des milliers de microbes se déposent sur ma peau au moment où il parle. Une douche, qu'est-ce que je rêve d'une bonne douche... "Je suis sûr qu'il va aimer le spectacle, et ensuite, on le tuera, il sera plus facile à oublier comme cela!"Annonce-t-il en riant de plus belle, s'esclaffant comme jamais je ne l'ai encore vue rire. Je n'entends plus que mon cœur pulser dans mon oreille, faisant abstraction de ce qu'il peut dire, je suis perdu, je regarde partout, priant pour qu'il vienne me sortir de là, priant tout autant pour qu'il ne vienne pas...
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Amy Garthwys le Ven 26 Juin - 12:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Mar 23 Juin - 19:02
Elyos, Amy & Drake



« L'attente est pénible, surtout lorsqu'il faut laisser sa fiancée entre les mains de ce pervers sans foi ni loi. Mais bientôt, la vengeance sera assouvie, elle sera enfin libérée et ce Bers de malheur finira par manger les pissenlits par la racine... Enfin, vu ce qu'il en restera, pas sur qu'il puisse bouffer quoique se soit, même ses propres vers ne le reconnaitraient pas. Mais il suffit parfois d'un moment d'inattention pour que tout bascule... Et que l'enfer se déchaîne ! »

Il était enfin arrivé, pourtant je sais qu'il n'a pas mis énormément de minutes à venir, mais ce laps de temps m'avait donné l'envie d'agir sans son soutien, aérien pour ma part. Mais il propose si gentiment de s'occuper d'humains que je ne me vois pas le lui refuser. Sauf que je n'en ai pas détecté un seul, pour l'instant. Juste des démons mineurs, des traitres de nocturnes qui semblent vouloir laisser le contrôle aux démons... Quelle idée stupide de se laisser ainsi à un démon, mais je ne vais pas penser à cela maintenant. Plus tard, un jour peut-être. Cet Adam, ce Bers de mes deux ne va pas durer longtemps. J'aurais dû le tuer il y a de cela des années, mais la gentillesse d'Amy m'avait quelque peu porté préjudice. M'éloigner est une bonne chose, j'ai repris mes esprits comme il le faut et me voila prêt à en finir.

« Diversion ? Je pensais plus au fait que tu me couvres les arrières. » dis-je en laissant un sourire en coin apparaitre. Je sais, il n'aime pas se battre, et tuer est surement accessoires à ses yeux. Mais s'il est là, c'est que je peux un minimum lui faire confiance, pas vrai ? Question théorique, pour la pratique je vais bien voir. « Je compte sur toi, dans le fait où tu la récupère et t'échappes avec elle, le temps que je m'occupe de leur cas, à tous, mais si tu veux, je t'en laisse quelques uns ? » C'est bien ce que je pensais, je suis la première ligne de mire et lui, avec ses ailes de piaf, il l'embarque et se tire le plus loin possible. Cela doit lui convenir, il n'a pas vraiment le choix. Les filles, c'est plus son truc, le mien aussi, mais la guerre est dans mes veines et pas les siennes. Je détecte son arme, dans ses fringues ? En une seconde, peut-être plus, je la lui retire et la plaque dans ses mains.

«  Écoutes-moi bien, ce ne sont pas des enfants de coeur, loin de là, mais je ferais en sorte que tu l'atteigne sans encombres. Ensuite, il faudra te démerder pour la sortir de là, c'est bien clair ? La diversion c'est moi, je sais ce qu'il veut... »Je m'arrête net, un bruit suspect juste au-dessus de nous, comme des miniatures de cailloux qui glissent le long de l'immeuble. D'un geste de la main, je lui intime du silence, même s'il ne parle pas pour l'instant. Un léger griffonnement me confirme qu'il y a quelqu'un au-dessus de nous. Sans bouger, j’attends de voir la silhouette, mais rien, pas même une ombre légère. Est-ce que nous avons déjà été repéré ? Je compte l'être, mais seul, pas avec lui, car les chances d'Amy s’amenuisent si c'est le cas. Finalement, j’entends un froissement sur le côté. Il est là, juste derrière nous, ou presque. D'un geste vif, je me retourne et lance l'un de mes couteaux sans attendre, le ratant de peu, mais pas le second. Ce dernier se fiche dans sa cuisse. « Putain ! » je grogne en lui sautant dessus, terminant le travail d'un geste vif, tranchant l'artère carotide avant qu'il ne rameute tout le quartier. Un bruit étouffé de sa gorge me confirme qu'il agonise. Parfait, j'attends encore quelques secondes et plante mon couteau dans son coeur, histoire de bien le terminer.

C'est comme ces gonzesses qui vont vers le tueur qu'elles ont réussi à tuer, et qu'il se relève pour les achever. Il faut d'abord tirer une balle en pleine tête, surtout qu'elles tiennent toujours le flingue dans ces cas-là, plutôt que de lui mettre un léger coup de pied. Pathétique ! « J'ai ma diversion » je murmure en levant mes yeux sur Elyos. « Tu passes par derrière, il n'y en a que deux, ça ira? » je demande lentement. «  Si j'ai bien compté, il en reste neuf juste pour moi. » je murmure en visualisant leurs dernières positions rien qu'en fermant les yeux. Au pire, deux ou trois auront bougé, histoire de voir où se trouve celui que je tiens en ma possession. Je récupère ma première lame, la rangeant au préalable dans son fourreau ouvert, puis nettoie la seconde sur mon pantalon, un sourire narquois sur les lèvres. « Laisses-moi juste le temps de me montrer, ainsi tu devrais avoir le champ libre. » j'affirme en attendant qu'il soit d'accord. Deux cela devrait lui allait, pas vrai? Il n'est pas si... Bref, je n'ai pas envie de chercher mes mots ce soir, car cela n'apporte rien, juste un moment d’inattention qui pourrait bien être le dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Elyos K. Seldzar
the offspring of angels.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 22/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 756
⊰ Fragments d'Ombre : 1222
⊰ Multi-compte(s) : Anna & Jolynn
⊰ Nom de l'Avatar : mathias lauridsen
⊰ Crédits : applestorm
⊰ Couleur Rp : tan
⊰ Origine du Personnage : selenim samaëlien

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the offspring of angels.

MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Jeu 25 Juin - 4:12
opération commando

Don't give up the fight

« Diversion ? Je pensais plus au fait que tu me couvres les arrières. » Peu importe. Tant qu'il ne te jette pas au milieu d'une dizaine d'ennemis enragés tout seul. « Je compte sur toi, dans le fait où tu la récupère et t'échappes avec elle, le temps que je m'occupe de leur cas, à tous, mais si tu veux, je t'en laisse quelques uns ? »  Ha parce que c'est à toi d'aller enlever les chaînes de sa dulcinée ? Il n'y aura donc pas de romantique retrouvailles tout de suite ? Elle ne sait même pas qui tu es. Tu retiens néanmoins ta plainte. Tu lui expliqueras en temps et en heure à sa chère et tendre que tu n'es pas un kidnappeur de plus. Puis si tu es moins exposé, ça devrait t'aller parfaitement. « Arrange toi seulement pour m'en laisser le moins possible si tu veux que je la protège correctement. » Il sort la dague de ta chaussette. Avant de te la remettre dans tes mains. Tu n'apprécies pas le geste. Mais bon tant pis, c'est sa soirée. Pas la tienne. «  Écoutes-moi bien, ce ne sont pas des enfants de coeur, loin de là, mais je ferais en sorte que tu l'atteigne sans encombre. Ensuite, il faudra te démerder pour la sortir de là, c'est bien clair ? La diversion c'est moi, je sais ce qu'il veut... » Il doit entendre quelque chose que tu n'as pas perçu. Parce qu'il s'interrompt. Puis un autre. Que tu perçois à peine. Puis il lance un couteau. Et un autre. Alors que tu n'as toujours pas bougé. Tu as à peine bougé ta tête pour voir ce qu'il se passait. Mais finalement, il a eu quelqu'un. Ça s'annonce très bien pour toi tout ça. Va falloir être un peu plus réactif si tu veux t'en sortir indemne. « Putain ! » Tu attends sagement qu'il achève sa victime. Tu observes ce mini massacre silencieusement. Alors que tu essayes de rassembler tes forces avant d'y aller. Elles sont plus puissantes qu'un humain lambda. Ça ne sera pas de trop. Surtout face à d'autres créatures surnaturelles. « J'ai ma diversion. Tu passes par derrière, il n'y en a que deux, ça ira? » Comme si le choix était possible. Tu vas devoir faire avec de toute manière. Il ne t'aurait pas appeler s'il pouvait gérer tout le monde. « Je m'arrangerai. » En combattant le moins possible, n'est-ce pas ? «  Si j'ai bien compté, il en reste neuf juste pour moi. » Ouais, vaut mieux effectivement que ce soit lui qui s'occupe de tout ça.« Laisses-moi juste le temps de me montrer, ainsi tu devrais avoir le champ libre. » Tu te concentres une dernière fois. Avant d'accomplir cette mission. Que tu sembles un peu suicidaire sous certains aspects. « Je t'en prie, va y. » Tout ça pour une femme. Sérieusement. Drake a vraiment perdu son sens des priorités. « Allez, ne t'en fais pas. Tu vas la revoir bientôt ta dulcinée. » Ouais si tout fonctionne. Mais il n'y a pas de raison hein ? Il a l'air de savoir ce qu'il fait. Et toi … tu sais te débrouiller. Tu ne t'es pas réellement battu depuis ton arrivée à Toronto. Mais même si en trente ans tu as pu te rouiller un peu, ça devrait le faire.

Il sort de l'ombre et se dirige face au danger. Tu attends un peu. Histoire qu'on l'est repéré pour que tu puisses être tranquille. Puis c'est à ton tour de te lancer. Tu contournes l'usine. Le plus discrètement possible. Au moins ça, tu sais faire. Tu ne rencontres personne. Et personne ne semble avoir remarqué ta présence. Tant mieux. Tu continues. Jusqu'à t'arrêter près de la porte arrière du bâtiment. Drake ne s'est pas trompé. Il y a bien deux gardes. Il a simplement omis de dire leur envergure. Il aurait pu au moins signalé la possibilité que ce soit deux paires de gros bras qui surveillent les environs. Même si tu ne t'attendais pas à un humain fragile et maigrichon. Tu reste dans l'ombre encore quelques minutes. Le temps de préparer quelque chose. Mais tu ne vois pas beaucoup de solution possible. Le seul truc qui te chiffonne c'est de rester discret. Au moins pour ne pas alerter. Bon tu n'as pas le choix. Tu sors légèrement de ta cachette. Le poignard a la main. Maintenant, il s'agit de viser juste. Tu cibles le cœur. Tu lances. Et raté. Putain. La dague vient se planter dans le bras d'un des gardes. Il retire la lame. Avant de la balancer sur le sol.  Ils ne tardent pas à s'agiter et à venir dans ta direction. Bon allez, foutu pour foutu. Tu te dévoiles. Et utilise ta lumière pour les aveugler. Ils se stoppent net. Et agitent leur bras dans le vide. Tu as l'avantage d'éblouir seulement ceux qui te regardent. Au moins, tu n'attireras personne. Tant qu'ils ne se mettent pas à crier. Tu les contournes pour récupérer ta lame. Ils se tournent pour suivre la lumière. Ils ont au moins l'avantage de ne pas être intelligents. Tu attaques le blessé en premier. Il tombe très vite à terre. Grâce au pouvoir de l'adrénaline. Et à plus de 400 d'existence aussi. Puis tu te lances sur le deuxième. Qui met plus de résistance. Tu te prends quelques coups au passage. Ça désactive ta lumière. Mais tu ne t'en inquiètes pas. Tu mets un moment à le neutraliser. Mais tu es moins rouillé que tu ne le pensais. Même si tu sens le sang qui a coulé de ta bouche. Ça ne mettra pas longtemps à guérir. Merci la régénération cellulaire. Ils ont pas fait trop de bruit pendant le combat. Tu devrais être tranquille. Bordel, tu viens d'achever deux mecs. Drake va devoir t'être plus que redevable pour ça.

Tu passes par la porte arrière. Il n'y a qu'un long couloir sombre. Et Drake n'a pas pris la peine de te donner un plan. Tu le arpentes en écoutant aux différentes portes. Jusqu'à tomber sur une voix derrière l'une d'entre elle. Bon, tu n'as plus qu'à tenter ta chance. Tu ouvres à la volée. Tu ne fais pas attention à la fiancée de Drake. Non, tout ce que tu vois, c'est un mec au milieu de la pièce. Tu hésites un instant. Tu pourrais utiliser ta lumière une nouvelle fois et t'en aller avec elle. Mais pour le côté pratique pour transporter quelqu'un, tu as vu mieux. Alors quoi tu attends l'arrivée de Drake pour qu'il s'occupe de lui pendant que tu mets sa fiancée à l'abri ? Ou tu attends que l'inconnu se jette sur toi en premier. A moins qu'il est le goût pour la parlote. Ce qui te fera gagner du temps. Pour l'instant, vous avez juste l'air tous surpris de vous voir là. Parce que le nocturne ne t'a pas prévenu qu'il y aurait quelqu'un ici en plus de sa chère et tendre.



Hands held high
Between my pride and my promise. Between my lies and how the truth gets in the way. And things I want to say to you get lost before they come.The only thing that's worse than one is none. Fear is not afraid of you. But guilt's a language you can understand © code : Rose. // quote : Linkin Park.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Sam 27 Juin - 12:43
Opération Commando!
~ Elyos, Drake & Amy ~



N
ous nous retrouvions tous les trois stupéfaits... Oui tous les trois, une personne venait d'entrée dans la pièce et je m'étais attendu à ce que ce soit Drake, j'étais alors un peu déçu je ne peux pas le nier... Pas besoin de vous expliquer la surprise que j'ai en voyant qu'il s'agit de quelqu'un que je ne connais absolument pas et qui en fait à l'air aussi perdu que s'il s'était promené dans un musé... Bon d'accord avec des armes en plus. Ce qu'il y avait encore plus de surprenant? C'était la tête du Berserker qui lui n'avait pas du tout l'air de connaitre la personne qu'il avait devant lui. Bien, ennemi, ami? Je ne savais pas à quoi m'attendre mais ce retournement de situation allait avec un peu de chance occupé le Berserker assez longtemps pour qu'il m'oublie un petit moment et que je ne sente plus ses sales pattes sur ma peau... D'ailleurs en parlant de lui un petit sourire tout ce qu'il y a de plus sadique se dessina sur ses lèvres en regardant l'inconnu, il se mit à alors à siffler...

Sauf que quelques seconde se passait et il n'y avait toujours rien, il retenta l'expérience et peu à peu il perdit son sourire en voyant que ses sbires ne venait pas... Je ne comprends absolument pas ce qu'il se passe, pourtant mon instinct me cri que ce qui allait se passer maintenant allait changer les choses pour le reste de mon avenir ou au contraire le sceller... Je me concentre un instant sur l'homme qui est entré dans la pièce quelques instant plutôt comme une fleur, pour comprendre qu'il est du même alignement que moi mais... Cela ne m'aide pas à savoir ce qu'il fait la du coup...

"Tu n'es pas vraiment l'homme que j'attendais, veux-tu te joindre au spectacle?" Demanda le Berserker à l'autre... Je suis écœurée et je ne peux rien faire d'autre que de regarder la scène qui se déroule sous mes yeux, sans pouvoir bouger quoique ce soit, j'ai envie de hurler à l'homme de courir pas besoin qu'on soit deux prisonniers, qu'il s'échappe tant qu'il le peut encore, seulement juste un petit gargouillis minable et à peine audible ce fait entendre à cause de bâillon que j'ai dans la bouche. Depuis combien de temps je n'ai pas parlé déjà? Est-ce que c'était possible de perdre l'usage de la parole après trop de temps sans utiliser celle-ci? Question existentielle me diriez-vous mais, malheureusement ce n'était pas comme si je pouvais réellement être utile. Le Berserker tira une épée, qu'il avait dans un coin de la pièce, regardant l'homme d'un air mauvais.

"Alors dis-moi, à quelle sauce voudras-tu être manger petit Selenim?" Demanda-t-il, son problème à cette chose? Il parle beaucoup trop, j'étais sûr qu'un jour ça allait bien finir par lui coûter la vie, du moins je l'espérais car peut-être que ce jour je pourrais enfin être libre? Il s'avance dangereusement, il est tout ce qu'il y a de plus menaçant bien décidé à ne faire qu'une bouchée de celui qui a osé les interrompre et moi je ne peux que rester là et regarder, je n'ose pas fermer les yeux même si j'en ai vraiment envie mais, c'était pire de ne rien voir du tout... Je priais, je ne savais pas pourquoi l'autre était là mais, j'étais certaine que cela serait mieux que tout le reste... Il va se jeter sur lui, d'une seconde à l'autre lorsque d'un coup du bruit dans les couloirs se fait entendre, des coups échangés, des gens sûrement poignardés, des hurlements laissant aucun doute à l'agonie qu'ils sont en train de subir, puis... Plus rien uniquement le silence, plus personne ne bouge tout le monde est à l'affût du moindre bruit ou mouvement, le sourire sadique du Berserker réapparait sur son visage tandis qu'il me jette un nouveau regard.

"La partie la plus intéressante arrive ma jolie..."Toujours aussi sûr de lui alors qu’il ne reste probablement aucun de ses hommes en vie…
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Lun 29 Juin - 12:01
Elyos, Amy & Drake



« Parfois il vaut mieux se taire et laisser faire la nature... Parfois seulement, car dans ce cas précis, plus rien ne comptait à ses yeux que la sécurité de la métamorphe qui se trouvait entre les pattes de ce pervers. Tentet de le raisonner n'aurait servi à rien si ce n'était qu'à le rendre encore plus agressif qu'il ne l'était en temps normal...  »

Elyos me gonfle à tel point que j'avais eut dans l'idée de le signaler afin de m'en débarrasser. Mais au final il allait enfin me servir à quelque chose d'utile. Je ne suis pas médisant, juste calculateur et lorsque je passais sur le côté, manquant de peu de me retrouver embroché sur un trident de l'un de ces démons, je crus que j'allais me mettre à rire. Qui utilise encore ces objets que les humains pensent qu'ils ont encore ? Je ne cherche pas à savoir qui à quoi, ou qui fait quoi, non ce que je sais, c'est que celui-ci, n'est que le premier que j'ai démembré, juste pour le plaisir. Le moins possible hein? Il se fout royalement de ma gueule, mais à part les deux du fond, il n'y en avait pas d'autres, du moins pas d'après ce que j'ai pu compter au préalable. Plus que huit au final, il vaut mieux se dire qu'il y en a un qui n'aurait pas été compté. Huit avant de la libérer, mais huit à massacrer rapidement. Le dernier sera une torture longue et douloureuse, il n'aura rien de plus que la mort en face. Je regarde cette première épave qui traîne dans l'entrée du bâtiment, il n'a plus rien d'un être humain. Déjà à l'avance ce n'een était pas un, mais maintenant, juste de la bouillie qui s'étale sur le mur derrière moi. Le premier qui rentre maintenant risque de ne pas réussir à avancer, c'est certain.

Je n'ai pas le temps d'avancer de trop, que deux d'un coup arrivent de côtés différents. Bien entendu, j'entends du bruit derrière moi, pensant qu'il s'agit juste des morceaux du premier qui tombent au sol. Perdu, il s'agit d'un troisième démon qui tente sa chance. Il a bien faillit réussir si ma veste de cuir n'était pas si large et non boutonnée. Je sens passer la lame de son couteau sur le haut de ma hanche gauche, ne me traversant pas totalement. Tant mieux, je peux donc utiliser ma force, lançant un violent coup de tête en arrière, souriant dès que j'entends le craquement sonore se faire. D'un deux en un, j'envoi mes lames sur les deux premiers, leur transperçant la gorge, évitant qu'il n'y ait trop de bruits, même si je sais déjà que c'est trop tard. Le troisième homme bloqué derrière moi tente d'enfoncer la lame de son couteau plus profondément. La rage m'envahit, sentant mon propre sang qui coule sous mes vêtements. «  Toi t'aurais jamais dû faire ça ! » grondé-je en sentant la lame se retourner dans la plaie. D'un violent coup de coude à répétition, je lui broie ce que je pense être sa cage thoracique. Le fait de me retourner ne fait qu'agranir la plaie, mais qu'importe, elle se refermera bien vite, je le sais.

Un sourire se fait sur mon visage, juste avant que je ne vienne lui broyer la trachée de mes mains, lui faisant ressortir les yeux de ses orbites. J'arrache sa tête comme s'il s'agissait d'un simple fêtu de paille et la balance à un nouveau venu en plein tête. Le sang gicle partout sur les murs et le sol devient glissant. Parfait ! J'en profite pour me concentrer un minimum sur les deux qui tente de reamper au sol, les refroidissant au maximum que je peux. Ils tremblent de froid, c'est parfait, vraiment parfait. J'en profite pour tirer mon épée et les décapiter, récupérant ainsi mes lames. La douleur est supportable et j'en termine avec le dernier en date, celui qui est tombé des suites de la tête reçue. C'est vite reglé, le froid l'a également bloqué dans des tremblements. Dommage que je ne puisse pas le tuer juste en le vidant de sa température, mais le découper en morceaux est aussi une possibilité que j'apprécie au plus juste. Je continue d'explorer, je sais qu'elle se trouve au fond de ces longs couloirs, je la sens, mais pour y arriver, il faut encore que j'avance plus vite, mais pas n'importe comment.

Je ne suis pas suicidaire, je suis calculateur et écoute, mettant de côté le ploc ploc dans mon dos. Un bruissement juste au-dessus de ma tête, me fait me baisser juste à temps, me retournant de manière à jeter ma jambe contre l'opposant. J'ai besoin de sang et il est le seul pour le moment, autant en profiter. Son sang est un pur délice, il coule dans ma gorge, c'est véritablement parfait. Ce mot va me poursuivre tout le temps de cette mission. Je l'ai vidé, totalement et je le ressens. Je dois me concentrer, encore, mais vais-je réussir ? Le sang est un problème récurrent, mais pour Amy, je finirais cette mission. Comment ? Il ne vaut mieux pas que j'y pense. Je continue mon ascension, mais c'est trop long, je sens comme un mauvais présage, comme si je suis trop loin et que Elyos ne doit pas être au bon endroit. Et si je me trompe avec lui ? Peut-être est-il parti tout simplement. Un démon de plus à terre. Celui-ci, je le laisse hurler à la mort afin de faire bouger ceux qui manquent. Je suis la diversion, ils doivent tous venir à moi. Je ne les compte plus, c'est un tort, je le sais bien, mais ma rage est devenue primitive et c'est dans un silence de mort que j'arrive devant la dernière porte.

Forcément, la dernière, cela ne serait pas drôle après tout. Je tiens en main deux têtes, les deux derniers et d'un coup de pied bien placé, la porte se retrouve dégondée. En même temps, vu l'état de délabrement du batiment, cela n'est pas trop dur. D'un simple regard dans la pièce me confirme bien qu'il y a un souci et de taille. Elle est présente, lui aussi, mais pas que. M'adossant au chambranle de la porte, je les observe, évitant de rester trop longtemps sur elle. Elle va me distraire et j'ai beau me dire que ce n'est pas sa faute, sa tenue me met en colère. Hors je ne le dois pas. Je ne le dois pas, car elle va me détourner de ma première raison. Une profonde inspiration et je sors de ma poche intérieure de ma veste en cuir un paquet de cigarettes. J'avais arrêté, j'ai repris depuis et ce n'est qu'une fois allumé que je me concentre sur cet Abruti, avec un grand A. J'avale la fumée, elle me calme, sans pour autant me sentir mieux. Le sang de démon bout dans mes veines, me faisant prendre conscience qu'il y en a, là, juste en face de moi, avec cette longue épée. Sans le lui montrer, je monte progressivement la température du corps d'Amy, puis ôta ma veste pour la balancer aux pieds d'Elyos.

« Tu seras gentil de la couvrir avant de partir avec. » grondé-je sans quitter du regard Abruti numéro 1. D'ailleurs, il ne doit rester plus que lui, à moins que j'ai mal compté, ce qui est tout à fait plausible, mais un peu de chance, cela pourrait-être enfin un bon jour, pas vrai ? « Tu m'excuses une minute le temps de finir ? Parce que j'ai un putain de mal de crane, oh tiens d'ailleurs... »balancé-je les deux têtes vers les pieds de ce cher Abruti. Elles se mirent à rouler jusqu'à venir éclabousser ses chaussures. « Le dernier était délicieux, mais la déco, il faudra la refaire, parce que là... ça craint ! » affirmé-je en écrasant ma cigarette au sol. Ne pas bouger, ne pas lui sauter à la gorge directement, même si l'envie est là, juste de lui broyer la tête mécaniquement contre le mur.

Revenir en haut Aller en bas
Elyos K. Seldzar
the offspring of angels.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 22/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 756
⊰ Fragments d'Ombre : 1222
⊰ Multi-compte(s) : Anna & Jolynn
⊰ Nom de l'Avatar : mathias lauridsen
⊰ Crédits : applestorm
⊰ Couleur Rp : tan
⊰ Origine du Personnage : selenim samaëlien

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the offspring of angels.

MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Mer 1 Juil - 20:33
opération commando

Don't give up the fight

Tu n'aimes pas bien le sourire qu'il affiche. Tu n'aimes pas bien cette situation dans laquelle tu t'es foutu aussi. Elle a intérêt à en valoir le coup. « Tu n'es pas vraiment l'homme que j'attendais, veux-tu te joindre au spectacle ? » Il sort son épée. Alors que tu restes muet face à sa réplique et la dégaine de son arme. Tu devrais certainement continuer à le faire parler. Pour gagner du temps. Que ce soit pour laisser Drake arriver. Ou réfléchir au cas où il ne vienne pas. Mais tu te sens déjà bien trop impliqué dans cette histoire pour en rajouter. Et la parlote n'est pas vraiment ton domaine de prédilection. De toute façon, il ne semble pas qu'il ait besoin de ton aide pour faire la conversation. « Alors dis-moi, à quelle sauce voudras-tu être manger petit Selenim ? » Il s'avance vers toi. Un air bien trop menaçant plaqué sur son visage. Peut-être devrais-tu commencer à bouger ? Ou à activer ta lumière. Ou n'importe quoi d'autre. Avant de mal finir à cause d'une simple femme. Que tu ne connais même pas. Mais du bruit se fait entendre. Et  te donne quelques secondes de plus pour faire quelques pas vers elle.. Le silence revient. Et tu sais que Drake ne va pas tarder à vous trouver. Tant mieux. Tu vas enfin pouvoir sortir d'ici. L'inconnu semble l'avoir compris aussi. « La partie la plus intéressante arrive ma jolie … » La porte saute presque au même moment. Laissant apparaître le nocturne.Tu en profites pour te décaler encore légèrement vers sa fiancée. Quelques pas de plus vers elle, c'est quelques pas de plus vers la sortie. En attendant, Drake ne trouve rien de mieux que de s'allumer une cigarette. Il a décidément un sens des priorités qui t'échappe. Est-ce vraiment le moment ? Si cette mission foire, il sera clair que tu n'y seras pour rien.

Il te balance sa veste. Et tu ne comprends pas tout de suite ce qu'il veut. Pour se mettre à l'aise avant le dernier combat peut-être ? A moins qu'il t'ait réellement confondu avec un larbin. « Tu seras gentil de la couvrir avant de partir avec. » Quoi ? Sérieusement ? Il préfère perdre quelques secondes précieuses pour ça ? C'est vrai qu'il n'y a pas plus important. Maintenant que vous êtes si proches de la délivrer. Tu retiens néanmoins ta remarque et ramasse le vêtement à terre. Pendant qu'il lance quelques piques verbales et des têtes à l'inconnu. Tu lèves les yeux au ciel. Ils ont vraiment le sens du spectacle ces deux-là. Tu ne veux pas prendre part à tout ça. Tu veux juste récupérer sa dulcinée. Et savoir Drake redevable à vie pour ton aide. Tu ne t'attardes pas plus longtemps d'ailleurs. Tu sens que l'inconnu cherche à t'atteindre. Mais le nocturne doit l'en empêcher car rien n'entrave ton chemin. Tu te penches pour la délivrer de ses chaînes. Bien content d'avoir une force décuplée. Tu ne perds pas ton temps à la démenotter, tu arraches le tout. Tu ne perds pas ton temps à faire la discussion.Tu lui enlèves le bâillon, l'aide à mettre la veste de Drake rapidement. Tu ne cherches pas à savoir si elle peut marcher toute seule, tu la prends dans tes bras et la soulève du sol. Et tu décampes de la pièce. En prenant soin d'éviter le duo au centre de la salle. Tu longes le couloir pour sortir par la porte que tu as emprunté plus tôt. Mais tu ne t'arrêtes pas là. Tu t'éloignes pour la mettre à l'abri un peu plus loin. Tu prends tes précautions au cas où quelqu'un d'autre rapplique. Tu t'arrêtes quand tu estimes que c'est suffisamment sûr. A l'ombre d'une petite ruelle, tu la déposes enfin sur ses deux jambes. « Ça ira ? » Tu n'as pas reluqué. Mais tu n'as pas pu t'empêcher de remarquer les bleus sur son corps. Ça aurait pu être pire, c'est vrai. Mais elle n'a clairement pas dû simplement jouer à la dînette pendant sa captivité. Tu te tiens près d'elle, prêt à servir de pilier si besoin. N'osant pas t'éloigner au cas où elle ne tienne pas debout. Tu n'as pas fait tout ça pour la laisser te glisser entre les doigts. Littéralement. « Il ne devrait pas tarder, normalement. » Ouais, normalement. Mais tu ne t'inquiètes pas trop pour Drake. Il sait ce qu'il fait, n'est ce pas ? Si tu as pu remplir ta part du contrat, lui aussi. C'est un nocturne, il est clairement plus apte au combat. « Il était temps qu'on te sorte de là. Drake commençait à devenir fou. » Tu te sens obligé de faire la conversation. Tu imagines qu'elle a besoin de distraction après tout ça.



Hands held high
Between my pride and my promise. Between my lies and how the truth gets in the way. And things I want to say to you get lost before they come.The only thing that's worse than one is none. Fear is not afraid of you. But guilt's a language you can understand © code : Rose. // quote : Linkin Park.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Mer 29 Juil - 11:24
Opération Commando!
~ Elyos, Drake & Amy ~



M
on cœur tambourine dans ma poitrine, je ne sais plus si je suis heureuse, morte de peur, mes émotions s'embrouillent à un tel point que je me sens perdue et je sers seulement le corps de la personne qui me tiens contre lui... Détachée, je suis enfin détachée, j'ouvre la bouche en grand et je sens tout l'air emplir mes poumons. Depuis quand n'avais-je pas pu prendre une bonne bouffée d'air frais comme celle-là? Nous étions dehors? Et où il était? Je sens sa chaleur, je sens son odeur partout et pourtant je sais que ce n'est pas dans ses bras que je me trouve, je l'ai vue tout à l'heure, plus féroce que jamais, je n'aime pas quand il est dans cet état, il me fait peur et pourtant je sais que c'est sa seule chance de pouvoir s'en sortir contre cette chose... Lorsque je me retrouve sur mes deux pieds, je sens mon corps tanguer un peu, et me rattrape à ce qui doit-être un bras...

Je me sens... Comme dans un nuage, dans le vague, n'arrivant pas à suivre réellement tout ce qui se passe, entendant seulement des mots sans comprendre d'où ils viennent, jusqu'à ce que je pose enfin les yeux sur l'homme à mes côtés... Je le reconnais oui, c'est celui qui était avec moi et la chose dans la pièce. Celui qui est rentré avant que Drake n'en fasse autant mais, si lui est là, pourquoi toujours aucune trace de Drake? Mon cœur se met à battre encore plus fort lorsque les images dans ma tête se mette toutes en place, oui... Il est resté là-bas... Il ne devrait pas tardé... Ouais, je l'espérais en tout cas, sinon celui qui se tenait à mes côtés allait vraiment savoir ce que c'était de devenir fou... Je regarde l'homme qui m'a sorti de la dedans, le détail un instant, non je ne l'ai jamais vue avant c'est sûr, d'ailleurs j'enlève ma main de son bras en me rendant compte que c'est sur lui que je pesais et m'appuis contre le mur de la ruelle, avant tout, je prends le temps de souffler un peu.

"Merci..." Est le premier mot qui arrive à sortir d'entre mes lèvres tandis que sans que je n'arrive à quoique ce soit, des sanglots viennent me prendre en traite, des larmes que je n'ai même pas sentis arrivées coulent le long de mes joues, me chatouillant la peau au passage... "Merci" répété-je... "Ça va aller..." Dis-je pour répondre à sa première question, même si en vrai ça allait aller lorsqu'il sera enfin sortit, lorsque se sera lui qui me prendra dans ses bras, alors je saurais que tout est finis une bonne fois pour toute... Tout ce que je peux faire en attendant, c'est resserrer son manteau et humer son odeur, j'ai envie d'y retourner, afin d'être sûr qu'il s'en sorte mais, je tiens à peine debout... "Je... Je suis Amy... Et toi?" Demandé-je sans vraiment me soucier de le tutoyer, ce n'est pas vraiment ce à quoi je pense et s'il était avec Drake pour me sortir de la dedans c'est qu'il doit avoir un minimum confiance en lui pas vrai? "Faites qu'il s'en sorte..." Murmuré-je sans vraiment savoir à qui j'adressais cette prière...
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Jeu 6 Aoû - 19:03
Elyos, Amy & Drake


« Le combat ne fait que commencer et c'est tant mieux, quoiqu'il risque de terminer très vite, probablement trop vite. »

A quoi cela peut bien servir de parler durant les échanges de coups? A rien, d'ailleurs il s'en rend bien compte ce démon de pacotille. La rage qui m'anime me sert pour repartir de bon pied en le lui balançant en pleine figure. Mes plaies ne cessent de se rouvrir, mais le sang bu de ces sbires me fait autant d'effet qu'une drogue violente sur un humain. Autant bien le dire, je me sens décuplé, ne ressentant que la force qui parcourt mes muscles pour frapper plus fort. Toujours plus fort, rien de tel qu'un peu de ce liquide précieux qui me rend plus imprévisible aussi. Je ne cherche plus à le tuer, mais à lui faire mal avant de l'abréger. Frapper, tourner, pivoter, sauter, arracher des morceaux, plus rien ne va.

Plus rien ne va une fois de plus, je prend autant de coups que je n'en donne. Je sais qu'elle est dans de bonnes mains, donc je ne m'occupe pas de savoir si elle est en vie ou non, car elle l'est, assurément. Elle est libre, détachée et ma veste la recouvre. Ce n'est que ça qui me tient dans une idée fixe pour ne pas basculer de l'autre côté. Le sang dégouline sur mon visage, le sien ou le mien? Peu importe, tout ce qui me plait, tout ce qui m'attire, c'est sa tête écrasée au sol. Ce démon va mourir, découpé en petits morceaux. D'ailleurs, ma cigarette a fini dans son oeil gauche, je déteste le côté gauche, à moins que ce ne soit le droit. Pff, je dégage cette idée vite fait, évitant ainsi de me faire transpercer. Ce démon croit encor'e au père noël, mais ne sait-il pas qu'il est mort il y a très longtemps? Pauvre merde qui se croit invincible, alors qu'il lui manque un bras.

Je dois avoir les doigts de la main droite brisés, sans oublier que ma veste n'est plus et qu'il a accès à l'ouverture sur ma hanche. Les murs sont défoncés depuis un bon moment, le peu de murs porteurs ne tient qu'à un fil. Un peu plus de frappe, de jet de corps et le bâtiment risque de s'effondrer. Mais je ne lui fais pas ce plaisir, pas encore, je veux voir la vie déserter ses yeux, enfin celui qui lui reste et entendre son souffle s'arrêter totalement. A force de frapper, nous sommes sortis de l'immeuble par ce qui semblait être une fenêtre, enfin c'est grand, avec pleins de carreaux qui sont explosés au sol. Je crois que nous avons sauté du second étage et je me suis rattrapé sur sa gueule. Les membres ne sont plus que des morceaux en bouillis éparpillés de ci de là.

« Une bonne chose de faite » ruminé-je en arrachant sa tête, envoyant le corps bouler dans un coin. J'attends d'être sur qu'il soit bel et bien mort et tente de me reprendre, ce qui est dur je l'avoue. Je titube, sentant que j'ai présumé de mes forces. Enfin pas que mes forces, mais je dois rester encore éveillé. Le sang perdu et celui bu n'est pas le même, pas du tout et pulse dans mes veines. Je sens même mon pouls battre dans mes temps. Le temps de rafistoler un peu mon teeshirt pour serrer la plus grande plaie et j'avance, sentant son odeur. Elle est là, je le sais, je la sens. Et je la vois, enfin ! Je dois avoir une sale gueule, mais sincèrement, je m'en tape. Je sais que je dois une fière chandelle à Elyos mais je vais éviter de le lui montrer, il serait capable de s'en servir plus tard.

Revenir en haut Aller en bas
Elyos K. Seldzar
the offspring of angels.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 22/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 756
⊰ Fragments d'Ombre : 1222
⊰ Multi-compte(s) : Anna & Jolynn
⊰ Nom de l'Avatar : mathias lauridsen
⊰ Crédits : applestorm
⊰ Couleur Rp : tan
⊰ Origine du Personnage : selenim samaëlien

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the offspring of angels.

MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Sam 8 Aoû - 19:07
opération commando

Don't give up the fight

« Merci ... » Au moins, elle a toujours l'usage de la parole. C'est bon signe. Tu ne la rendras pas trop abîmée à Drake. Quant à ses bleus sur le visage, ça disparaîtra bientôt. Elle ne te semble pas humaine, alors son sang de surnaturelle fera le reste. Et puisqu'elle tiens debout. Même difficilement, montre qu'elle n'a rien de casser. Alors tout va bien dans le meilleur des mondes n'est-ce pas ? « Merci » Tes prunelles virent sur elle. Pour voir si elle n'est pas en train de perdre la boule. Mais les larmes qui s'échappe de ses iris t'indiquent seulement qu'elle est encore bouleversé par tout ça. « Ça va aller ... » Ouais … Tu ne sais clairement pas comment t'y prendre. T'es pas du genre à réconforter les inconnues. Non, en général tu en as vraiment rien à foutre. Mais le fait qu'elle soit la fiancée de Drake te fout mal à l'aise. Est-ce que tu dois faire quelque chose de particulier pour elle ? Il ne t'a rien dit. Et tu supposes que la sortir de là est sûrement suffisant. Tu n'as pas besoin de la jouer psychologue avec elle. Tant que tu t'assures qu'elle reste en vie jusqu'au retour du nocturne, ça devrait être assez. Puis à chaque fois que tu ouvres la bouche, tu risques de dire une connerie, donc mieux vaut te taire. Parce que lui dire qu'elle doit rappeler à son cher et tendre qu'il te doit un service, ce n'est pas forcément la chose la plus approprié. Heureusement que tu as assez de tact pour lui épargner cette remarque. Celle là et tant d'autres qui te traversent l'esprit. Elles sont toutes déplacées et tu les gardes pour toi. Quel beau geste compatissant Elyos. Franchement, tu pourrais presque t'applaudir pour ça.

« Je... Je suis Amy ... Et toi ? » Tu es presque soulagé qu'elle passe à autre chose. C'est que ça commençait à devenir gênant ce silence un peu. « Elyos. » Et maintenant ? Tu devrais essayer de faire la conversation pour lui changer les idées peut-être ? Mais demander ce qu'elle fait dans la vie, en sachant qu'elle a été enfermée ici, n'est pas forcément le plus judicieux n'est-ce pas ? Elle continue de parler, t'épargnant de lui poser une question qui pourrait vous foutre mal à l'aise tous les deux. Faites qu'il s'en sorte ... » Ouais ouais, t'aimerais surtout qu'il se dépêche pour que tu puisses rentrer chez toi. C'est pas que tu t'ennuies, mais tu sens que tu n'as pas ta place ici. Tu veux les laisser à leurs retrouvailles et passer à autre chose. Avant de contacter Drake plus tard quand tu auras besoin de son aide toi aussi. Ça pourrait être dans plusieurs années, mais tu ne manqueras pas de lui rappeler. Si tu n'avais pas été là, est-ce qu'il s'en serait sorti tout seul ? Peut-être, mais ça tu te garderas bien de le lui dire. Il risquerait de se vexer et de briser sa promesse. « T'en fais pas. C'est un nocturne, il sait ce qu'il fait. » Même si tu n'approuves pas tous les faits et gestes de cette race ainsi que leur comportement à la limite d'être sanguinaire, tu dois bien avouer qu'il maîtrise suffisamment les combats. Mieux que toi en tout cas. En même temps, tu trouves ça parfaitement inutile. « Et il est tellement déterminé à te retrouver qu'il pourrait détruire l'immeuble à mains nues s'il le fallait. » Si ce n'est pas mignon tout ça. Ouais, ça frôle la niaiserie. Mais t'imagines que ça va de paire avec l'amour.

Le temps file. Tu en perds un peu la notion du temps. Tu commences même à te demander si l'autre fou n'a pas eu la peau de Drake. Mais tu l'aperçois enfin au loin. Il était temps. Il s'est laissé désiré faut croire. « C'est bon, regarde ton champion est de retour. »



Hands held high
Between my pride and my promise. Between my lies and how the truth gets in the way. And things I want to say to you get lost before they come.The only thing that's worse than one is none. Fear is not afraid of you. But guilt's a language you can understand © code : Rose. // quote : Linkin Park.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   Mar 1 Sep - 22:17
Opération Commando!
~ Elyos, Drake & Amy ~



C
'était ce qui me faisais peur... Qu'il soit tellement déterminé qu'il en oublie sa propre sécurité... Je savais qu'il était capable de tout dans cet état la, oui c'était certain et je ne savais pas combien de temps il se passait avant qu'Eloys prononce les mots qui me soulageaient sur le champ. Peut-être une heure, peut-être quelques secondes, j'avais perdu toute notion du temps... Au moment où je l'aperçois je n'ai alors plus que d'yeux pour lui, rien d'autre ne compte. Peu importe son allure, le sang qu'il pouvait avoir un peu partout, je ne regarde pas tout cela, je le vois lui, toujours aussi beau et je sens battre mon cœur encore plus fort. J'aimerais pouvoir courir vers lui, cependant à peine ai-je fais un seul pas, que mon corps se rappelle à mon bon souvenir et il faut que je m'appuie de nouveau au mur... Je mets alors plus de temps, je longe le mur mais, je vais tout de même à sa rencontre, ne pensant plus qu'à ses bras autour de moi. Je n'hésite même pas une seule seconde à l'approcher, tout ce dont j'ai besoin c'est de le serrer contre moi et je ne doute pas une seule seconde que c'était de cela qu'il avait besoin lui aussi. Je fais tout de même attention à ses blessures, le voir me donne de nouveau envie de pleuré, des larmes de soulagement qui glisse encore sur mes joues sans que je puisse y faire quoique ce soit, une vrai fontaine...

"Tu es la..." Murmurais-je d'une voix faiblarde, oui il était là, enfin, depuis des mois à attendre, à espérer sans savoir si cela allait arriver un jour... C'était cependant, tout ce que j'arrivais à dire pour le moment. Qu’étaient les mots dans de pareilles circonstances? Seul les gestes comptaient, j'avais besoin de le sentir contre moi, d'être sûr qu'il était bien là, même si la vue me le disait, j'avais besoin d'une preuve... C'était comme si je récupérais enfin la capacité de respirer, mes poumons s'ouvraient enfin entièrement, comme si c'était lui mon oxygène et en un sens, c'était réellement ce qu'il était... La vie nous prouvait souvent que nous arrivions à peine à survivre l'un sans l'autre, j'avais l'impression qu'il s'était déroulé des siècles depuis la dernière fois que je l'avais vue. Etait-ce normal qu'une personne vous manque à ce point-là? Cependant en cet instant j'avais bien d'autres questions qui méritaient des réponses bien plus urgentes que celle-ci.

"Il... Il est mort?" Osé-je demander, je savais qu'il y avait sans doute aucun risque pour que Drake ai pu le laisser en vie mais... J'avais besoin de le savoir, de l'entendre me le dire, être certaine que pour le moment nous ne craignons plus rien... Je n'ose tout de même pas trop le serrer, par peur de lui faire mal, je tremble malgré moi encore un peu sous le choc de tout ce qui avait pu se passer, tenant à peine sur mes deux jambes mais, plus rien de tout cela ne compte, ce qui importait c'était qu'on s'en soit tous sortis en vie...
AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Opération commando! (Pv Drake et Elyos)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Opération commando! (Pv Drake et Elyos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etape 2: opération commando des enfants (PEEZER, ANNA, ELISABETH...)
» tuto haradrim, opération désert
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS . ULTIMA :: Autres-