Forum Fermé

vous pouvez retrouver mors ultima 2.0, repris par kitkat et elyos (avec notre accord ) :

MORS ULTIMA V2

vous pouvez également nous retrouver (almery et ellaenys) sur un tout nouvel univers :
AES SIDHE


Partagez | 
 

 the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ellae'nys S. d'Almeryan
administratrice ☘ evil queen.

avatar

SIN EATER
i'm a bitch, i'm a lover, i'm a child, i'm a mother. i'm a sinner, i'm a saint, i do not feel ashamed. i'm your hell, i'm your dream, i'm nothing in between.

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 11/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 3800
⊰ Fragments d'Ombre : 3544
⊰ Multi-compte(s) : E. Leith De Santys.
⊰ Nom de l'Avatar : Olivia Wilde.
⊰ Crédits : Rose.
⊰ Couleur Rp : Darkred.
⊰ Origine du Personnage : Reine des Chimères ☘ Sin Eater.
⊰ Citation : “The smell of her hair, the taste of her mouth, the feeling of her skin seemed to have got inside him, or into the air all round him. She had become a physical necessity.” ☘ G. ORWELL. 1984.

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administratrice  ☘  evil queen.

MessageSujet: the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.   Jeu 18 Juin - 22:57
the truth beneath the queen
ft. saul && ellae'nys
Depuis la Madhouse, Ellae'nys était au sommet de son monde. Les chimères savaient où la trouver, la majorité des employés n'avaient rien d'humain, et la Reine menait une double vie avec laquelle elle avait appris à jongler. Deux siècles plus tôt, la seule préoccupation de la Sin Eater avait été de savoir si son monde allait continuer à tourner rond, selon l'idéal de ses déités parentales. Depuis ? Depuis, son univers s'était écroulé, ses terres avaient été annexées au profit d'une guerre à laquelle elle n'avait jamais porté grande attention. Et son peuple.. Ô son peuple, il avait changé, un peu comme elle.

Totalement comme elle.
Le cœur noircit par la brutalité d'un monde qui n'était pas le sien, la Fae s'était faite Chimère. Elle avait fait des siens des créatures de cauchemars au nom d'un idéal de vengeance. Elle voulait le sang comme tribu en guise de compensation à sa perte. Elle voulait la destruction pour compenser le prix de ce qui lui avait été arraché. Et dans ce tourbillon de brutalité, Ellae'nys ne s'était pas rendue compte que le chemin qu'elle avait emprunté était sans retour. Enfin, disons plutôt qu'elle ne s'était jamais réellement penché sur la question.. Jusqu'à ce que l'interrogation fatidique ne vienne lui lapider le cœur : Et si elle avait l'occasion de reconstruire l'Arcadie, le ferait-elle ? Malheureusement, elle n'avait trouvé qu'une réponse à cette question. Une seule.

Non.
La Reine n'incarnait plus l'idéal de Titania et Obéron, elle incarnait l'ordre nouveau qu'elle avait imposé d'une main de fer gantée de velours. Et cet ordre, elle mettait un point d'honneur à le maintenir, par une utilisation centralisée de son autorité. La Madhouse lui servait de trône fictif, de repère dans un océan d'humanité.. Et si d'un œil extérieur, l'endroit pouvait paraitre suspect, il ne l'était pourtant pas vraiment de l'intérieur. Ce n'était qu'un microcosme en perpétuelle évolution, ne violant aucune loi, se fondant dans la masse et participant même à la prospérité du monde qu'il avait intégré.

Et pourtant.. Et pourtant, un homme s'était penché sur la question de la Madhouse. A rôder autour de l'agence de publicité, il avait réussi à attirer l'attention de l'entourage de la Reine. Ce même entourage qui avait fini par l'avertir, et même la mettre en garde. Il n'était pas humain, ce fureteur. Ce n'était peut-être pas une recherche anodine.. Ce n'était peut-être pas un hasard suite aux évènements macabres qui avaient frappés Toronto. Alors, en guise de réponse aux nombreuses interrogations, la d'Almeryan avait décidé de fixer un rendez-vous dans un lieu qui se voulait neutre, même si elle avait assuré ses arrières. Le Ciao Wine Bar possédait quelques serveurs de nature Chimérique qui permettait à la Reine d'avoir une couverture optimale en cas de désastre. Impulsive de nature, on l'avait souvent accusé d'être imprudente, pourtant, elle faisait son possible pour se soigner.. Même si dans son esprit, personne ne pouvait la toucher, l'atteindre, ou la blesser. Plus maintenant. Pas après qu'elle ait connut l'enfer.

Mélange d'orgueil et de blessures marquées au fer rouge à l'âme, la Reine des Chimères constituait une alchimie qui la différenciait de l'humain, sans pour autant totalement la dissocier. Elle avait ses plaies, ses humeurs, sans pourtant oublier son éducation millénaire. Le port altier, la tenue droite, fière, le regard ferme d'une couleur océane. Son teint était clair, sa chevelure brune cascadait sur ses épaules tandis qu'elle arborait une robe crème qui enlassait son corps fin jusqu'à un peu plus haut du genou. Ses hauts talons allongeaient sa silhouette assurée tandis qu'elle arrivait aux portes du bar à vin, le regard passant sur les alentours.

Un serveur venait l'accoster alors qu'il la saluait avec un trop plein de révérence. Il l'avait reconnu et elle lui adressait un sourire bienveillant en le saluant en retour. « Pourrais-tu me trouver une table pour deux personnes sur la terrasse, s'il te plait ? J'aimerai également qu'en attendant, tu me serves un verre de vin blanc. » Qu'elle lui lâchait sereinement alors qu'il acquiesçait pour finalement la guider vers une table pour deux, suffisamment tranquille pour qu'ils ne soient dérangés d'aucune manière. Par la suite, Ellae'nys s'installait en croisant les jambes tandis que son sac à main était accroché au dossier de sa chaise. Il ne lui restait plus qu'à attendre.. Avec son verre de vin.

Un coup d'œil à l'heure lui montrait qu'elle était en avance de quelques minutes. Ils avaient rendez-vous à 16h, et son vis-à-vis n'était pas encore là, lui laissant le temps de déguster son verre de vin.


Quelques minutes plus tard, finalement, Saul arrivait, guidé par le fameux serveur qui avait visiblement prit à cœur de s'occuper de la table de la d'Almeryan. C'était potentiellement compréhensible d'un œil extérieur, mais sans plus. La Sin Eater, quant à elle, était restée sur son siège, les lunettes de soleil nouvellement installée sur son nez, afin de dissimuler derrière un filtre de jais son regard d'eau. Alors qu'elle regardait finalement le nocturne arriver, elle se relevait afin de lui serrer la main une fois face à elle. « Monsieur Northman, je suppose ? Bonjour. Ellae'nys d'Almeryan. » Le timbre tranquille, elle ne laissait transparaitre aucun sentiment tandis qu'elle invitait son interlocuteur à s'installer face à elle. De nouveau assise, la Reine observait fixement le journaliste avant de finalement désigner d'un geste de la main le serveur. « Je vous laisse commander à votre guise. » Un fin sourire passait sur ses lèvres alors qu'elle laissait Saul faire son choix. Après cela, c'était à lui d'entamer les.. Hostilités. Enfin, manière de parler. Après tout, derrière ses lunettes de soleil, la Sin Eater avait compris que Saul était véritablement inhumain, dans le sens le plus diabolique du terme, quoique sans l'aspect péjoratif.. Bien que cela appelait à la méfiance tout de même, surtout pour la Reine des Chimères.







Revenir en haut Aller en bas
Saul D. Northman
the nightwatcher.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 07/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 345
⊰ Fragments d'Ombre : 1165
⊰ Nom de l'Avatar : James McAvoy
⊰ Crédits : Lizard Inc & Rose
⊰ Couleur Rp : MediumPurple
⊰ Origine du Personnage : Nocturne
⊰ Citation : The more I see, the less I know for sure

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the nightwatcher.

MessageSujet: Re: the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.   Sam 27 Juin - 16:34
The truth beneath the queen
ft. Ellae'nys S. d'Almeryan & Saul D. Northman.

Voilà maintenant plusieurs mois que Saul enquêtait sur la Madhouse... A première vue bien sous tous rapports, cette agence publicitaire n'avait apparemment rien de suspect, pourtant le journaliste n'avait pu s'empêcher de fouiner à la recherche de réponses qui n'existaient peut-être pas. Son employeur, ses collègues, tous lui avaient dit de laisser tomber la poursuite de cette chimère (au sens métaphorique) et pourtant s'ils savaient... S'ils savaient quoi? Même Saul n'était pas sûr. Pour lui c'était certain, la boîte et en particulier sa propriétaire, la mystérieuse et inapprochable Ellae'nys d'Almeryan, cachaient quelque chose. Il n'avait pour l'instant aucune preuve, rien qui permettait d'appuyer une quelconque théorie, alors comment s'était-il mis cette idée en tête? Difficile à dire. Son instinct de journaliste peut-être. Ou peut-être était-ce le fait que jusqu'à aujourd'hui, il n'était jamais parvenu à obtenir ne serait-ce qu'un rendez-vous avec la directrice ou l'un de ses représentants. D'un point de vue professionnel l'agence était assez transparente, ses activités étaient clairement exposées sur leur site, tout semblait très propre, pourtant quand il s'agissait de s'entretenir avec des responsables, on le rembarrait à coup de "on a votre numéro, on vous contactera dès que possible". Et pas non plus la peine de se rendre sur place pour tenter de forcer une quelconque rencontre, toute personne extérieure à la boîte ne verrait jamais rien de plus que le petit sourire certes mignon mais surfait de l'hôtesse d'accueil.

Et pourtant aujourd'hui le reporter avait rendez-vous avec la PDG. Qu'est-ce qui avait changé cette fois-ci? Pourquoi miss d'Almeryan avait-elle enfin accepté de voir Saul alors que toutes les tentatives précédentes s'étaient soldées par un échec? Pas moyen de répondre à cette question. En tout cas le timing était assez impeccable, puisque il y avait quelques jours à peine, Saul avait découvert des informations en rapport avec le terrible incident des brûlés de l’entrepôt, qui mettait une des victimes (si pas plusieurs) en rapport avec la Madhouse. Il ne s'agissait peut-être là que d'une pure coïncidence mais en attendant, c'était quelque chose en plus que le journaliste allait pouvoir amener sur la table... En parlant de table, ce n'était pas dans les bureaux de la société mais dans un établissement renommé de Yorkville que la demoiselle avait fixé le rendez-vous. Un territoire "neutre", où le journaliste serait libre de parler sans subir la pression du décor, ou du moins le pensait-il avant d'arriver...

Dès qu'il donna son nom et la raison de sa venue au serveur qui l'accueillit  à l'entrée les choses étaient claires, l'endroit n'avait rien de neutre. Sans logique aucune, l'expression chaleureuse et professionnelle du serveur s'était emplie d'une hostilité certes très discrète, mais qui n'échappa pourtant pas au reporter. Saul était un journaliste d'investigation, observer les choses et surtout les gens faisait partie intégrante de son métier. Ainsi lorsqu'on lui adressait de l'animosité ou une quelconque expression négative, aussi insignifiante soit-elle, il avait tendance à le remarquer. Et là ce n'était pas juste ce serveur, mais plusieurs d'entre eux. Alors que le premier le menait à travers le restaurant vers la table idéalement placée en terrasse, Saul put remarquer les regards appuyés et peu amicaux qui lui étaient adressés par une partie du personnel. Laissant son pouvoir de lecture des pensées se "promener", il eut rapidement confirmation qu'il n'était pas en train de s'imaginer des choses. A travers leurs réflexions, certains exprimaient une jalousie certaine, d'autres de la méfiance, voir carrément de la haine. Evidemment il était difficile de distinguer clairement toutes ces pensées en même temps, le pouvoir de Saul n'était pas assez puissant pour faire le tri. Une chose était en tout cas sûre: Ellae'nys semblait importante à leurs yeux, pour une raison que le journaliste avait du mal à saisir.

- Mademoiselle d'Almeryan, merci beaucoup d'avoir accepté de me voir..." Il lui serra la main en tentant d'oublier l'étrange ambiance qui s'était installée depuis son arrivée. Se concentrant désormais uniquement sur elle, il se mit à la détailler discrètement. D'imposantes lunettes de soleil couvraient le regard de la belle. C'était probablement intentionnel, le regard d'une personne pouvait parfois en dire plus que des mots, surtout face à un journaliste avec un très bon sens de l'observation. Sur ce coup-là Saul ne pouvait pas la blâmer, il aurait probablement fait de même à sa place. Mais malgré l'absence de contact visuel il le voyait bien, Ellae'nys était une personne incroyablement charismatique. Il sentait venant d'elle comme une sorte de pression, le genre de présence qui inspirait le respect et l'attention.  S'assoyant en même temps qu'elle, il vit le serveur arriver avec une carte. Encore une fois il fit de son mieux pour ignorer la pointe d’hostilité dégagée par ce dernier, avant de rapidement être distrait par les tarifs proposés par l'établissement. Ah vi quand même, s'font pas chier, pensa-t-il presque à voix haute... Plus qu'un restaurant, l'endroit était un wine bar, pas étonnant donc que le choix des vins soit aussi... Raffiné. "Hum... Je vais commencer par de l'eau, c'est bien de l'eau... Plate." Dit-il un peu gêné avant de tourner la page pour tomber sur les plats, qui n'étaient pas non plus en reste niveau prix. "Et...  Une salade. C'est bien aussi de manger léger de temps en temps..." Le serveur lui reprit la carte, dans son regard Saul pouvait presque sentir le dédain qui était venu s'ajouter à son hostilité mal dissimulée.

Après avoir ensuite pris la commande d'Ellae'nys, le serveur s'en alla, enfin. Saul se sentit déjà un peu moins tendu, mais pas pour autant moins intimidé par la présence de la PDG, qui n'avait plus dit mot depuis quelques longues secondes déjà. Elle attendait visiblement que le journaliste amorce l'interview et Saul avait bien eu cette intention au départ, mais vu la situation étrange venant des employés de l'établissement, il fallait d'abord qu'il aborde ce sujet, car ça le rendait un peu trop curieux.
- Vous semblez très appréciée du personnel... Vous venez souvent ici? Pardonnez-moi si la question est un peu indiscrète, c'est juste que je n'ai pu m'empêcher de remarquer la façon dont ils vous regardent. Il y a de l'admiration dans leur regard... Et un peu d'hostilité à mon encontre. J'espère ne pas vous mettre dans une situation délicate en m'entretenant avec vous?" Ce n'était certes pas très malin de balancer dès le départ que son sens de l'observation était assez rôdé, mais la situation était vraiment trop étrange pour Saul, il voulait savoir de quoi il en retournait...





All my life
All my life I've been searching for something, something never comes never leads to nothing, nothing satisfies but I'm getting close, closer to the prize at the end of the rope. All night long I dream of the day, when it comes around then it's taken away. Leaves me with the feeling that I feel the most, feel it come to life when I see your ghost...
©️ code : Rose. // quote : Dave Grohl.  
Revenir en haut Aller en bas
Ellae'nys S. d'Almeryan
administratrice ☘ evil queen.

avatar

SIN EATER
i'm a bitch, i'm a lover, i'm a child, i'm a mother. i'm a sinner, i'm a saint, i do not feel ashamed. i'm your hell, i'm your dream, i'm nothing in between.

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 11/10/2014
⊰ Nombre de Méfaits : 3800
⊰ Fragments d'Ombre : 3544
⊰ Multi-compte(s) : E. Leith De Santys.
⊰ Nom de l'Avatar : Olivia Wilde.
⊰ Crédits : Rose.
⊰ Couleur Rp : Darkred.
⊰ Origine du Personnage : Reine des Chimères ☘ Sin Eater.
⊰ Citation : “The smell of her hair, the taste of her mouth, the feeling of her skin seemed to have got inside him, or into the air all round him. She had become a physical necessity.” ☘ G. ORWELL. 1984.

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Escargot(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


administratrice  ☘  evil queen.

MessageSujet: Re: the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.   Mer 15 Juil - 5:22
the truth beneath the queen
ft. saul && ellae'nys
Une tour d'ivoire. Une tour d'ivoire était le genre de lieu où pouvait se réfugier tout bon dirigeant, afin de ne pas se mêler à la masse. De se placer au-dessus, bien installé sur son trône.. Parce qu'un dirigeant, n'était-ce pas cela ? Une entité supérieure, un être capable de les diriger tous, une personne élue, choisit, nommée ou désignée.. Une personnalité capable de guider et de faire les choix que la masse se doit de subir ? Eh bien, pour Ellae'nys, si. Elle avait été choisie, parce qu'elle était la Fae d'une prophétie, elle était l'unique descendante de déités aujourd'hui endormies. Elle était une dirigeante, et surtout une Reine depuis plus de deux millénaires. C'était inscrit dans sa peau, dans son regard, dans son attitude, dans sa manière d'être jusqu'à sa manière de respirer. On l'avait forgé ainsi, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle appréciait de demeurer dans une tour d'ivoire.

Pour elle, se cacher à son peuple était une preuve de faiblesse. Pour tous les guider, elle devait faire preuve de force et ne jamais laisser de côté le moindre problème, qu'il soit anodin ou dramatique. Cette force était tantôt galvanisante, tantôt épuisante et pourtant, elle demeurait le menton haut, l'allure fière. Même si elle devait se retrouver dans un bar à vin, face à un journaliste voulant obtenir quelques informations sur ce qu'ils étaient, tous. Les humains n'étaient pas en droit de savoir, parce qu'ils étaient les pions blancs de cette guerre de sang, alors que les diables et les démons étaient les pions noirs et rouges. L'ombre et le sang, la manipulation et la brutalité. Voilà ce qui entourait le genre humain. C'était accablant de vérité.. Fort heureusement pour Saul, ce n'était pas une grande nouveauté pour lui. Parce qu'il n'était pas humain. Il était l'allié de la Loi. Cette même Loi qui avait humilié les siens, qui avait réduit ses terres en cendre, avait forcé les chimères à l'Exil et surtout lui avait subir mille et une sournoises abominations durant cinquante années.

Reine du contrôle lorsqu’elle le voulait bien, Ellae'nys prenait à cœur de chasser ce chapelet de pensées peu glorieuses, source d'une colère sourde et noire. Elle ne voulait pas inonder cet endroit de bile haineuse, aussi métaphoriquement que concrètement.

Alors.. Elle attendait.
Elle observait.
Elle ressentait l'hostilité ambiante, simple reliquat de ses ressentis à peine dissimulé derrière une porte de verre intérieure. Les Chimères étaient liées à elle. Ils ressentaient ce qu'elle ressentait, ils agissaient comme elle agissait. Et à proximité, il suffisait d'un esprit faible pour qu'il pli et agisse avec instinct. C'était ce qui se passait alors que la Sin Eater observait la scène d'une œillade si extérieure que cela en était presque dérangeant. Un fin sourire, néanmoins, glissait sur ses fines lèvres maquillées, attestant de son implication minime dans l'instant.

Et puis, c'était l'instant de la commande. Derrière ses verres de jais, la Chimère passait son regard du serveur jusqu'à Saul. De l'eau et une salade ? Ah. C'était un repas plutôt léger. « Laissez-moi vous offrir cette entrevue, dans tous les sens du terme. » Silence, elle détournait son attention de Saul afin d'en revenir au serveur. « Vous ne ferez qu'une note, pour moi. » Le serveur restait un moment silencieux, visiblement prit au dépourvut avant de s'incliner, ce qui provoqua un claquement de langue en signe de mécontentement chez la Reine. Trop de manières tuaient les manières. Ils en faisaient trop. « Redressez-vous, par pitié. Ce n’est ni l’endroit ni le moment pour jouer de manière. Bref.. Pour ma part, j'aimerai que vous m'ouvriez une bouteille de vin, un de vos meilleurs cru, accompagné d'un carpaccio de bœuf au parmesan. » Etrangement, lorsque Ellae'nys était irritée, sa réaction était quasi-épidermique, ça se sentait. C'était un véritable halo grouillant qui gravitait autour d'elle, sans pour autant être perceptible.

Chassant cet élan de contrariété, la Sin Eater en revenait à Saul lorsqu'ils se retrouvaient en tête à tête. La question, particulièrement directe avait le don de lui arracher un sourire tandis qu'elle se décidait à quitter ses lunettes afin de les poser sur la table. Ainsi, la d'Almeryan laissait apparaitre son regard d'eau éclairé. « De l'admiration, vous dites ? J'espère bien. » Un léger rire filtrait d'entre ses lèvres, laissant un doute planer sur le fait qu'elle puisse faire de l'humour, ou non. Détachant son regard de Saul, la Reine reportait son regard sur le serveur, non loin, avant d'en revenir au journaliste. « N'est-ce pas ce que vous souhaitez, dans le fond ? Me mettre dans une situation.. Délicate ? Si ce n'était pas le cas, alors, je serais en droit de me poser des questions quant à vos talents de journaliste. » Du franc parlé, avec Ellae'nys, Saul risquait d'en avoir bien plus qu'il ne pouvait l'envisager. Car derrière ses allures pleines de bienséance, la Chimère ne se gênait jamais pour dire ce qu'elle voulait, lorsqu'elle le voulait. Après tout, personne n'était en droit de lui dire de se taire.. Ah l'orgueil d'une Reine. C'était fatal. « Laissez-moi vous poser une question pour laquelle je ne m'excuserais pas : Qu'attendez-vous de moi ? Ou de la Madhouse ? D'après ce que je sais, vous avez essayé de creuser autour de mon agence et de moi-même, malgré le fait que les preuves mettaient en évidence que c'était peine perdue. Alors.. Pourquoi continuer à perdre votre temps ? » Qu'elle lançait tranquillement, le tout ponctué d'une expression à la fois sereine et d'un sourire tranquille.








Revenir en haut Aller en bas
Saul D. Northman
the nightwatcher.

avatar

⊰ Date d'arrivée à Toronto : 07/05/2015
⊰ Nombre de Méfaits : 345
⊰ Fragments d'Ombre : 1165
⊰ Nom de l'Avatar : James McAvoy
⊰ Crédits : Lizard Inc & Rose
⊰ Couleur Rp : MediumPurple
⊰ Origine du Personnage : Nocturne
⊰ Citation : The more I see, the less I know for sure

▽ YOUR SOUL.
⊰ Présence sur MU: Présent(e)
⊰ Forces & Faiblesses:


the nightwatcher.

MessageSujet: Re: the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.   Mar 25 Aoû - 17:12
The truth beneath the queen
ft. Ellae'nys S. d'Almeryan & Saul D. Northman.

Généralement une fois les introductions faites, Saul était du genre à se détendre petit à petit, entrant progressivement dans un état d'esprit lui permettant d'aborder les tribulations que représentaient un entretien de ce genre avec sérénité. Pourtant cette fois c'était un peu différent. Il ne parvenait pas tout de suite à faire abstraction de la tension qui régnait dans l'air, du regard pesant des serveurs au charisme troublant de la mystérieuse PDG qui lui faisait face. De tout temps il avait toujours été du genre réservé mais quand il s'agissait de son métier, sa passion du journalisme avait l'art de lui donner des ailes, même dans les situations les plus incongrues. Alors, pourquoi ne parvenait-il pas à se décrisper? Des gens puissants et influents il en avait déjà rencontré, il ne devrait pas se sentir intimidé mais rien n'y faisait, ce qu'il ressentait venant d'Ellae'nys n'était pas vraiment explicable.
Lorsque celle-ci annonça au serveur qu'il n'y aurait qu'une seule note, Saul se sentit gêné et voulut refuser, mais sur l'instant quelque chose dit au journaliste que Mademoiselle d'Almeryan n'était pas le genre de personne à qui l'on pouvait dire non. Il se ravisa donc, et demanda plutôt au serveur d'ajouter un assortiment de charcuterie à sa salade. Le regard de l'employé fut encore plus piquant que précédemment mais il ne fallait pas s'y méprendre. Saul n'abusait pas de la faveur de la belle, au contraire c'était plutôt une manière de lui montrer qu'il appréciait le geste. Un profiteur aurait complètement changé sa commande pour quelque chose de plus prestigieux, alors que Saul s'était contenté de rendre son plat un peu plus consistant. Car il fallait bien l'avouer, juste une salade ça ne nourrissait pas vraiment son homme.  

Bien évidemment, Saul n'avait pas manqué de remarquer comment Ellae'nys avait remis le serveur à sa place pour son excès de bonnes manières. Il y avait définitivement quelque chose d'étrange dans la façon dont tout ce beau monde se comportait, et le journaliste était vraiment curieux de découvrir pourquoi les choses étaient ainsi. Malheureusement la réponse de la belle ne lui apporta pas vraiment beaucoup plus d'éclaircissements, tout au plus laissait-elle sous-entendre que tout cela était somme toute normal, vu... Vu quoi? C'était vraiment difficile à dire. En tout cas Saul pouvait maintenant admirer l'incroyable regard de la PDG, qui lui fit carrément sauter un battement du coeur sur l'instant, tant il était fascinant. Malgré la beauté de ces magnifiques prunelles, Saul ne manqua les paroles de son interlocutrice. Il lui répondit avec un petit sourire gêné:
- Ce genre de méthodes sont plutôt apparentées à mes confrères des tabloïds à scandale, j'aime à me penser plus intègre. Même si l'intégrité reste un concept parfois assez vague dans notre métier..." C'était un peu sa façon de dire qu'il ne recherchait pas le scoop à tout prix, mais plutôt la vérité vraie, les sujets un peu plus profonds. Saul était une une race de journalistes en voie d'extinction, sa façon de faire le mettait plus souvent en difficulté qu'autre chose. La question suivante d'Ellae'nys ne venait que confirmer cet état de fait. Des mois qu'il enquêtait sur la Madhouse et toujours rien. Ce n'était pas le genre de sujet qui lui permettait de boucler ses fins de mois, que du contraire. Pourtant il ne semblait pas démotivé.
"Il n'y a rien à excuser, votre question est légitime... Ce que je recherche, ce n'est rien d'autre que la vérité. Qu'elle soit bonne, mauvaise, avec ou sans aucune malice, peu importe. Et si j'insiste, c'est parce que mon instinct me dit de le faire. Vous savez, je suis un journaliste freelance, moi seul décide si mon temps est perdu ou non. Je choisis mes sujets, les explore jusqu'au bout et ensuite je les vends aux plus offrants. Je suis une sorte de mercenaire de l'information, mais pour le grand public." Il continua d'afficher un sourire gêné, comme si cette description idéalisait un peu trop son job. "Mes employeurs ne voient pas l'intérêt de ma façon de faire, mais au final ils sont souvent satisfaits des résultats. Là pour l'instant ils s'imaginent que je cours après une chimère, ils ont peut-être raison, mais mon instinct me dit que ça vaut la peine de continuer." Sur le coup, il ne s'était évidemment pas rendu compte du pauvre choix de ses mots. Il ne faisait absolument pas référence aux créatures surnaturelles dont la reine se trouvait face à lui en ce moment-même mais bien à la métaphore. Ne réalisant pas l'impact du terme employé, il continua avec entrain. "J'aime m'attaquer à des sujets que les autres n'osent pas tacler, ou au contraire ceux auxquels tout le monde s'intéresse, mais alors beaucoup plus en profondeur. Prenez par exemple la sinistre affaire des brûlés de l'entrepôt." Il commença à fouiller sa veste à la recherche de son calepin, tout en continuant de parler. "Tous les journaux de la ville ont couvert le sujet mais ils ne mettent en avant que le côté sordide de la chose. Les journaux d'aujourd'hui se contentent de vendre de l'émotif, ils mettent en avant la peur, la violence, les émotions fortes. Ce genre de journalisme ne m'intéresse pas." Il posa enfin le calepin sur la table. "Si je veux des émotions fortes je vais au cinema, ou dans un parc d'attractions..." Ou dans l'Underground... Ahem. "Mon objectif est et sera toujours la vérité, peu importe le reste. Et parfois en cherchant la vérité, on se retrouve avec des connections inattendues." Dépliant le calepin, il lit le nom qu'il avait écrit dessus, à voix haute. "Ce nom vous dit-il quelque chose? C'est une des victimes de l'entrepot... Et un de vos employés."  

Et là on revenait sur l'intégrité et le côté vague de cette notion. Vu la façon dont Saul avait présenté ça, on pourrait croire qu'il venait de tendre un piège à Ellae'nys. En fonction du point de vue on pouvait s'imaginer qu'il avait calmement placé ses pions pour poser la question qui fâche et à nouveau mettre son interlocutrice dans une situation délicate. Qu'en était-il vraiment? Saul venait-il de feindre l'innocence pour en venir à sa question ou était-il juste tellement sincère dans sa recherche de la vérité qu'il ne réalisait pas lui-même la portée de ses actions? En tout cas il n'y avait aucune malice dans le regard du journaliste. Il voulait connaître la vérité sur la Madhouse, il cherchait à savoir ce qui se cachait vraiment derrière les meurtres de l'entrepôt et il avait là une occasion de faire une pierre deux coups. Pour lui il n'y avait donc eu aucune question à se poser, amener le sujet de l'employé/victime sur la table, c'était une évidence...






All my life
All my life I've been searching for something, something never comes never leads to nothing, nothing satisfies but I'm getting close, closer to the prize at the end of the rope. All night long I dream of the day, when it comes around then it's taken away. Leaves me with the feeling that I feel the most, feel it come to life when I see your ghost...
©️ code : Rose. // quote : Dave Grohl.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.   
Revenir en haut Aller en bas
 

the truth beneath the queen. ☘ SAUL&ELLAE'NYS.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» the truth beneath the rose ~ [feat. Demetra]
» Arielle Queen, des années plus tard...
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé
» Number One Contender for the LMDC Unified Tag Team Titles Zac Ericson & Carlito Vs R-Truth & Daniel Bryan
» Saul - La chute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MORS . ULTIMA :: Ciao Wine Bar-